Des protestations contre la condamnation de Kabund

Articles les plus lus

Des manifestants pro-Kabund en colère se sont rassemblés ce jeudi, près de la résidence de leur leader pour exprimer leur soutien et protester contre sa condamnation, qu’ils considèrent comme injuste.

Les pneus enflammés et les barrages routiers étaient, pour ces partisans, un moyen de manifester leur mécontentement face à cette situation, avant d’être dispersés par les éléments de la police.

Certains ont soutenu l’action de la police, soulignant la nécessité d’empêcher les manifestations de se transformer en actes de violence. D’autres par contre ont critiqué les forces de l’ordre, affirmant que leur réaction était disproportionnée et violente.

Ainsi, l’opposant n’a aucune possibilité de faire recours et est obligatoirement écarté de la course à présidentielle de 2023 et de 2028. « La loi électorale énonce les infractions pour lesquelles on encourt l’inéligibilité. Sur cette liste, les infractions d’outrage ou d’offense ne sont pas reprises. Donc, là c’est un autre débat », a annoncé Ghislain Kikangala, haut cadre de l’A.ch.

Il a insisté sur le fait que leur candidat à la magistrature suprême, c’est Jean-Marc Kabund. « Les instances du parti vont se réunir pour évaluer et décider ce qu’il va faire. Le dossier était déjà en train d’être préparé » conclut-il.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu