Embouteillages à Kinshasa : les véhicules poids lourds pointés du doigt

Articles les plus lus

La circulation des longs véhicules communément appelés  » camions remorques » ou « véhicules poids lourds », pendant la journée est considérée comme l’une des causes majeures des embouteillages dans la partie Ouest de la ville de Kinshasa, plus précisément à l’entrée de la ville, sur la nationale n°1, dans la commune de Mont-Ngafula.

«Ces véhicules sont la source des embouteillages graves dans ce coin de la capitale. Il leur a été déjà interdit l’entrée dans la ville après 5 heures du matin. Malheureusement les conducteurs ne respectent toujours pas la mesure pourtant annoncée par le commandant de la Police », déplore un kinois.

Il propose par ailleurs un contrôle rigoureux par les éléments de la Police Nationale Congolaise et les agents commis à la régulation de la circulation routière :  » Le général doit augmenter le nombre d’agents sur la route. Lui-même devrait de temps en temps effectuer des descentes sur terrain afin de s’imprégner des difficultés auxquelles font face les chauffeurs des autres véhicules non concernés par cette décision « .

Malgré les critiques qu’ils essuient, les conducteurs de ces véhicules ne manquent pas d’arguments : « Nous savons qu’il est interdit d’entrer dans la ville à n’importe qu’elle heure comme il en était auparavant mais que devons-nous faire si l’occasion se présente ? Cela fait que nous puissions profiter « , a dit l’un d’eux, Josée Nzuzi.

Le non-respect de la mesure imposée aux chauffeurs poids lourds est décidément l’une des causes principales des récurrents embouteillages du reste entretenus par ceux qui conduisent les petits véhicules. Ils ont développé des réflexes qui les poussent à s’effrayer le passage parfois dans le sens inverse de leur direction, allant jusqu’à compliquer la tâche à la police de circulation routière.

Dans un communiqué rendu public le 5 septembre, le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise/ville de Kinshasa a informé les usagers de la route que conformément à l’arrêté de l’autorité urbaine du 14 avril 2021, tout véhicule de 20 tonnes et plus affectés au transport est interdit de circuler dans la ville de Kinshasa entre 6 heures et 10 heures du matin et entre 15 heures et 20 heures.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu