Tshisekedi n’envisage aucune négociation avec les rebelles du M23

Articles les plus lus

Devant la communauté internationale réunie à l’Assemblée générale de l’ONU, Felix Tshisekedi réitère sa demande de sanctions contre les auteurs des crimes de guerre et contre l’humanité sur le sol congolais.

Il a demandé aussi des mesures contre les auteurs des crimes de guerre et contre l’humanité sur le sol congolais. Ainsi, le chef de l’État a salué les sanctions infligées par les Etats-Unis au Rwanda pour son soutien au M23. « Le M23 exige un dialogue qui ne leur sera pas accordé », a-t-il prévenu dans sa prise de parole lors de la 78ème session de l’Assemblée générale de l’ONU à New-York.

Pour Tshisekedi, ce groupe terroriste supplétif du Rwanda ne respecte aucun des engagements conclus par les chefs d’États de la région dans des processus de Luanda et de Nairobi. « En effet, non seulement qu’ils n’ont pas quitté les positions conquises mais ils continuent à massacrer nos populations civiles et refusent le pré-cantonnement et le cantonnement ».

Sans fioritures, le premier d’entre les Congolais a affirmé que la RDC est prête à faire face à toute menace provenant du Rwanda.

De vive voix, le président de la RDC a souligné que son pays attend que la prochaine réunion du Conseil de sécurité accorde une attention particulière à sa requête. La demande de la RDC est, pour M. Tshisekedi, d’élargir le Conseil de sécurité afin de pouvoir intégrer deux représentants africains en tant que membres permanents.

Sur le plan sécuritaire, le président Tshisekedi a confirmé l’organisation, en RDC, des élections à la fin de cette année.
Il a même rassuré que les dispositions sont prises pour assurer la transparence, l’égalité des chances pour ces élections.
« L’ONU est invitée à jouer un rôle important par ses institutions spécialisées. La RDC est convaincue que l’ONU est l’institution indiquée pour discuter de l’avenir de notre planète. », a-t-il conclu.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu