Kinshasa : les motards moins âgés auteurs de plusieurs accidents de circulation

Articles les plus lus

Les chauffeurs mineurs des Taxi-motos œuvrant à Kinshasa , sont en majorité auteurs de nombreux cas d’accidents de circulation routière à travers les principales artères que compte la ville, a constaté la rédaction de Drcactu.cd , après un entretien avec Junior Kapinga membre actif de l’association des chauffeurs du Congo (ACCO).

« De nombreux mineurs conduisent chaque jour les taxis-motos ici à Kinshasa sous l’œil impuissant des autorités. Ces jeunes sont aujourd’hui à la base de plusieurs cas d’accident. Personne n’en parle. La place des mineurs c’est à l’école et non dans la rue pour causer des pertes de vie chaque jour », a-t-il lancé.

Cette catégorie de conducteurs des motos se comporte en irresponsables. Selon Junior Kapinga, qui précise que sur un total de quarante (40) accidents répertoriés mensuellement dans la ville de Kinshasa , vingt-deux (22) sont attribués à cette catégorie de chauffeurs.

En dépit des arrestations opérées par les éléments de la police de circulation routière, ces jeunes mineurs sont loin de se décourager dans l’exercice de cette profession.

Le phénomène de taxi-moto à Kinshasa pose un réel problème de santé publique suite aux cas d’accidents générés. Une situation qui expose plusieurs usagers de la route à la mort. La majorité des victimes sont des jeunes qui préfèrent la moto aux autres moyens de transport pour notamment sa rapidité.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu