Elections 2023: le CSAC promet de sanctionner les médias engagés dans « la campagne électorale précoce »

Articles les plus lus

Dans un document officiel dont une copie est parvenue à drcactu.cd, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication ( CSAC) dit constater avec « regret » la montée en flèche de la campagne électorale précoce dans certains médias de la place, et promet de sanctionner ces organes au cas où la situation persistait.

« Le Bureau du CSAC constate avec regret la montée en flèche de la campagne électorale précoce dans les médias depuis la publication par la CENI de la liste définitive des candidats à la députation nationale en date du 23 septembre courant», peut-on dans ce document.

Le CSAC appelle les médias et professionnels des médias à « s’abstenir de diffuser tout message ayant un caractère promotionnel en rapport avec la campagne électorale ». Il invite les journalistes et autres acteurs politiques au patriotisme et au respect, non seulement de la loi, mais également du processus lui-même.

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu