Valenciennes, les premiers mots de Glody Lilepo

Articles les plus lus

Présenté depuis le mardi 26 septembre dernier au stade Hainaut du FC Valenciennes, Glody Lilepo, a dit ses premiers mots sous sa nouvelle tunique.

Glody Lilepo est désormais joueur du FC Valenciennes. L’international RD-congolais a dit ses premiers mots en tant que joueur du club de l’hexagone après avoir passé avec succès sa première séance d’entrainement.

« Le FC Valenciennes me suivait depuis que j’évoluait à Al Hilal. Les dirigeants du club ont vu comment j’ai joué dans ce championnat soudanais. Et ils ont décidé de me signer. Chose qui n’était facile car les dirigeants de Al Hilal ne voulaient pas que je parte. Mais après plusieurs négociations, les deux parties ont fini par trouver un terrain d’attente. Je suis très content. Mon rêve de gosse était de jouer un jour en Europe », s’est-il réjoui.

Et d’ajouter : « Je suis là pour travailler encore plus dur qu’avant afin d’avancer. Il y a pas mal des joueurs RD-congolais qui ont joué ici. Il y a Arthur Masuaku et la légende Santos Muntubile qui est comme un grand père pour moi. Mon objectif ici à Valenciennes c’est d’aider le club à aller de l’avant. Et là, j’appelle mes nouveaux coéquipiers ainsi que les supporters à l’unisson afin de travailler dur pour la montée en Ligue 1».

A en croire le joueur, seul le problème d’obtention d’un visa qui l’a le plus retenu au pays. « Le voyage était vraiment long ! ajouter à cela des difficultés liées à mon problème d’obtention d’un visa. C’est ce qui a m’avait le plus retenu au pays », a-t-fait savoir.

Ce, avant d’indiquer que : « Pour arriver là où je suis aujourd’hui, c’est parce que j’ai travaillé comme un malade, j’ai mis de la discipline et aussi je me suis inspiré des conseils de mon ainé Chancel Mbemba ».

Ernesto Applefield, directeur sportif adjoint du FC Valenciennes, s’est aussi exprimé, se disant ravi d’accueillir « un joueur percutant et qui a de la vitesse ».

« Glody est super ! C’est un joueur de percussion et qui a de la vitesse. Un joueur qui peut nous apporter quelque chose qu’on a pas. C’est pour ça qu’on l’a choisi. En Afrique on a mis en place une grande cellule de recrutement. Et Glody a fait partie des joueurs qu’on suivait et on a réussi à le faire », a dit le directeur sportif adjoint du FC Valenciennes qui a dû se délecter avec savoure le récital de Glody Lilepo la saison dernière.

Et de conclure : « C’est vrai que ça n’a pas été simple vu la situation politique au Soudan, le visa, il y avait plein des péripéties pour ce transfert. Mais au final, il est la ! On est très content ».

Par ailleurs, Lilepo et son club seront reçus ce samedi 30 septembre par Laval, leader de la Ligue française 2 avec 19 points en match comptant pour la 9ème journée. Valenciennes est avant dernier relégable soit 19ème avec 6 points.

R.B

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu