Présidentielle 2023: la candidature de Denis Mukwege officialisée

Articles les plus lus

Le docteur Denis Mukwege a déposé officiellement ce mardi sa candidature à la Commission Électorale Nationale Indépendante pour la présidentielle de décembre 2023.

Pour le prix Nobel de la paix 2018 qui a échangé avec le président de la CENI Denis Kadima Kazadi, les congolais sont victimes de leurs richesses et c’est le moment de faire de chacun un gestionnaire de ses biens.

« Nos richesses sont bradées et nous vivons dans une situation de prédation sans précédent, alors que tout le monde déclare que l’avenir de la planète est en République Démocratique du Congo, malheureusement le Congolais vit dans des conditions inhumaines. Hier, c’était l’uranium, aujourd’hui le développement électronique, c’est le coltan congolais et demain, ce sera notre cobalt pour la transition énergétique. Et devant cette situation, nous ne pouvons plus continuer à rester indifférents et laisser les autres gérer nos ressources en nous privant de tout. Le Congolais a toujours répondu absent par rapport à tout ce développement. C’est urgent aujourd’hui de pouvoir faire la part des choses, mettre tout simplement les Congolais sur orbite pour qu’ils soient les gestionnaires de ces biens », a soutenu le Docteur Denis Mukwege.

À propos de la crédibilité du cycle électoral actuel, le numéro de l’hôpital de Panzi a dit croire en la capacité du peuple congolais à sécuriser les résultats de vote.

« Nous avons décidé de nous engager dans ce processus malgré tout ce qui se dit, c’est parce que nous croyons à la capacité du peuple congolais de pouvoir non seulement aller voter, mais de défendre son vote. Nous disons tout simplement au peuple congolais si vous n’êtes pas d’accord avec la qualité de ce cycle électoral indignez-vous, résistez. Et si votre vote a été volé, vous avez le droit de faire une révolution démocratique, nous ne pouvons plus continuer à accepter ce qui s’est passé au cycle précédent. Sinon, nous entrerons dans un système où tout le monde saura que les élections ne servent à rien », a-t-il ajouté.

Les élections générales en République Démocratique du Congo sont prévues en décembre prochain. Tout est mis en œuvre du côté de la CENI pour qu’elles se tiennent dans le délai.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu