Présidentielle 2023 : la première candidature féminine réceptionnée par la CENI

Articles les plus lus

Marie Josée Ifoku Mputa a déposé sa candidature à l’élection présidentielle prévue le 20 décembre prochain, en République démocratique du Congo. La présidente de l’Alliance des élites pour un nouveau Congo (AéNC), a déposé le dossier de sa candidature ce jeudi 5 octobre accompagnée de plusieurs cadres de sa formation politique.

Unique femme jusqu’à présent à la course à la magistrature suprême, Marie José Ikofu motive sa candidature par le désir de rompre avec le système de prédation que subissent les populations de la République Démocratique du Congo.

«il est impérieux de passer à un autre système de valeurs et de gouvernance, afin d’atteindre la renaissance de la RDC. Ce qui exige de savoir s’arrêter pour réfléchir, créer une cohésion nationale, fondre nos egos dans l’intérêt supérieur de la nation, agir ensemble, conjuguer nos efforts et se préparer à poser les jalons d’un nouveau Congo, car notre salut ne viendra que de nous-mêmes. J’ai pris mes responsabilités en vous annonçant solennellement ma candidature à la magistrature suprême pour le prochain mandat », a-t-elle déclaré à la presse.

Marie Josée Ifoku est ancienne candidate à l’élection présidentielle de 2018. La candidature de l’ancienne gouverneur de la province de la Tshuapa est la 12e à être réceptionnée par la CENI.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

18 communes de Kinshasa seront privées d’eau potable samedi (REGIDESO)

Une interruption de la fourniture d'eau potable est prévue ce samedi dans dix-huit communes de Kinshasa en raison de...

Les articles similaires

DrcActu