Kibumba : l’armée condamne la violation du cessez-le-feu par le M23

Articles les plus lus

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), alertent la communauté internationale et l’East African Community(EAC) sur la violation de cessez-le-feu, par les terroristes du mouvement du 23 Mars (M23), malgré les accords de Luanda et Nairobi.

En effet, selon le lieutenant Colonel Ndjike Kaiko Guillaume porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, les M23 ont lancé deux bombes au mortier sur les positions des FARDC à Kibumba, dans le territoire de Nyiragingo, dans la province du Nord-Kivu.

Dans son compte tweeter, le lieutenant Colonel Ndjike Kaiko Guillaume dénonce cette nouvelle violation et appelle à la communauté internationale à une réaction décisive.

«En violation du cessez-le-feu, les terroristes du M23 viennent de tirer deux bombes au mortier sur les positions des FARDC à Kibumba. Prenons la communauté internationale et l’EAC à témoin » peut-on lire dans ce tweet.

La situation reste toujours tendue à Kibumba, et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo sont en état d’alerte.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Kinshasa: les inspecteurs du travail réclament leur salaire et primes impayés depuis octobre 2023

Le collectif des inspecteurs, contrôleurs du travail et agents administratifs ont organisé, mercredi 19 juin, une marche pour réclamer...

Les articles similaires

DrcActu