Nord-Kivu : : les mouvements citoyens et les groupes de pression projettent une marche pacifique pour exiger le départ de la force de l’EAC

Articles les plus lus

Le collectif des mouvements citoyens et groupes de pression de la province du Nord-Kivu prévoit une marche pacifique, jeudi 19 octobre 2023, pour dénoncer ce qu’il qualifie d’hypocrisie et d’inefficacité de la force régionale de l’EAC depuis son entrée dans cette partie de l’Est de la République Démocratique du Congo.

Dans un point de presse tenu ce mardi 17 octobre à Goma, Chef-lieu du Nord-Kivu, ce collectif exige également le départ sans délai du sol congolais de cette force.

« la situation sur le terrain demeure précaire et cela est dûe au refus des rebelles du M23 d’obtempérer aux recommandations des Chefs d’Etats et du coup une violation volontaire du cessez-le-feu, qui aboutira à des attaques continues des positions des forces armées de la RDC sous l’œil impuissant des contingents de l’EAC dans différentes entités» a-t-il dit.

D’après ce collectif, malgré que l’armée congolaise a opté pour la résolution pacifique en vue de la restauration d’une paix durable dans la région, les rebelles du M23 et ses supplétifs ont lancé des attaques contre les jeunes patriotes Wazalendo, qui heureusement se défendent et délogent, petit à petit l’ennemi.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu