Présidentielle 2023 : la cour constitutionnelle examine ce vendredi les requêtes pour invalidation de Katumbi et Tshisekedi

Articles les plus lus

La Cour constitutionnelle examine, ce vendredi 27 octobre 2023, une douzaine d’affaires parmi lesquelles les requêtes d’invalidation des candidatures de Moïse Katumbi et de Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle de décembre 2023.

S’agissant du Président de la RDC Félix-Antoine Tshisekedi ,le parti PISTE pour l’émergence sollicite l’invalidation pour inscription pirate. Il accuse le candidat de l’Union sacrée de la nation d’avoir modifié ou changé illégalement son identité lors du dépôt de dossier à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Candidat validé par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) comme les 23 autres avant le dernier arbitrage de la Haute Cour, Moïse Katumbi lui est accusé par Junior Tshivuadi pour « défaut de nationalité congolaise d’origine « .

La stabilité , la paix et la suite du processus sont désormais suspendus à la décision que prendront les de la cour constitutionnelle, dont 7 d’entre eux sont originaires du grand Kasaï.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

ESU: des bourses d’études supérieures aux congolais par le Maroc

Des bourses d’études de trois cycles universitaires dans plusieurs domaines scientifiques ont été octroyées à la République démocratique du...

Les articles similaires

DrcActu