Liberté de la presse en RDC : JED se dit très déçu des promesses « irréalistes » de Félix Tshisekedi

Articles les plus lus

L’organisation non gouvernementale “Journaliste en Danger” (JED) a rendu public un rapport accablant sur la liberté de la presse sous le premier mandat de Félix Tshisekedi Tshilombo.

Il dit avoir constaté des promesses irréalistes de Félix Tshisekedi Tshilombo. En dépit de l’adoption d’une nouvelle loi sur la Presse issue des états généraux de la communication et des médias, plusieurs mois après sa promulgation par le chef de l’Etat, Journaliste en Danger note qu’aucune action d’envergure, ni sur le plan judiciaire, ni sur le plan sécuritaire, pour rendre plus sûr l’exercice du métier de journaliste n’a été prise.

« Durant le premier mandat de Félix Tshisekedi, le service de monitoring de JED a enregistré au moins 523 cas d’attaques diverses contre la Presse dont 5 journalistes tués ; au moins 160 cas d’arrestations des journalistes ; plus de 130 journalistes et professionnels des médias, victimes des menaces ou des violences physiques. Au moins 123 médias ont été attaqués, fermés ou des émissions interdites par Kinshasa », a-t-il dit dans son rapport.

Pour l’organisation, les conséquences de ces promesses non tenues se sont traduites par les assassinats, les menaces, agressions et arrestations des journalistes; les fermetures et pillages des médias, enregistrés, chaque année depuis son avènement au pouvoir.

Engagé dans la lutte contre l’impunité, JED appelle le chef de l’Etat Félix Tshisekedi en qualité de magistrat suprême, de lancer un signal fort pour marquer la fin de son premier mandat, en ordonnant la libération du journaliste Stanis Bujakera en prison depuis quelques mois.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni/Festival Tumaini : l’événement annoncé du 24 au 25 juillet

La 3 ème édition du Festival Tumaini se déroulera du 24 et le 25 Août 2024, au stade municipal...

Les articles similaires

DrcActu