Élections de 2023: Martin Fayulu invite la population à se passer de considérations ethno-tribales dans leurs choix

Articles les plus lus

Le candidat à la présidentielle de 2023 Martin Fayulu Madidi appelle la population du Kasaï à se passer de considérations ethno-tribales dans le choix des futurs dirigeants lors des différents scrutins prévus en décembre 2023. C’était à l’occasion de son meeting tenu ce samedi 04 novembre à Tshikapa au Kasaï dans le centre du pays.

« J’exhorte tous les habitants de la province du Kasaï en général, et ceux de la ville de Tshikapa en particulier, à se passer de considérations ethno-tribales et à cultiver la tolérance, en vue de faire régner la démocratie garantie par la Constitution », a déclaré M. Martin Fayulu Madidi.

« Nous devons cultiver la tolérance mutuelle malgré nos appartenances tribalo-ethniques et politiques », a ajouté le candidat de Lamuka, dans son adresse devant les habitants de la ville de Tshikapa réunis au terrain Kalayi dans la commune de Dibumba 1.

« Je pardonne mes frères et sœurs qui ont voulu saboter notre arrivée ici à Tshikapa », a-t-il dit à l’attention des ″inciviques″ qui ont tenté de lui bloquer la route à son arrivée au chef-lieu de la province du Kasaï.

Martin Fayulu Madidi, deuxième à la présidentielle de 2018, fait partie des 25 prétendants à la magistrature suprême dont les candidatures ont été validées par un arrêt de la Cour constitutionnelle de la RDC.

Le président du parti ″Engagement citoyen pour le développement″ (Ecidé) séjourne dans cette province pour redynamiser sa formation politique et planifier sa campagne électorale.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu