Eliminatoires du Mondial 2026 : Desabre veut s’appuyer sur les joueurs possédant la double nationalité

Articles les plus lus

Sébastien Desabre, manager-sélectionneur des Léopards de la RD-Congo a accordé une interview aux services de presse de la Fédération internationale de football association -FIFA- au cours de laquelle il a parlé largement sur le démarrage le 15 novembre prochain des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Il a dévoilé la vision de ses projets et aussi comment il compte gérer ses joueurs durant toute la période de la campagne des éliminatoires. Qualifié la RD-Congo à sa deuxième phase finale d’une Coupe du monde après plus de 40 ans demeure l’objectif primordial du sélectionneur français.

« Participer à la prochaine Coupe du Monde est un objectif du football RD-congolais, et il s’agit désormais de tracer sa route dans nos matches. Nous recevons la Mauritanie pour notre premier match et c’est formidable de commencer la campagne à domicile. Il n’y a pas grand-chose que nous ne sachions pas les uns sur les autres, bien sûr. Nous les avons battus 3-1 lors de notre dernière rencontre, une victoire qui nous place en pole position pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations. Nous n’allons pas changer ce que nous faisons et nous allons rester concentrés sur nous-mêmes. Chaque équipe se préparera dur pour les qualifications et il n’y aura pas de matches faciles », a-t-il fait savoir.

Sébastien Desabre a ensuite évoqué que la route menant au mondial 2026 est tellement longue que la sélection devra travailler sur l’appel des autres joueurs au sein de l’équipe.

« La compétition de qualification présente un nouveau format, avec des groupes de six équipes et dix matches à jouer. Il y aura forcément des changements en cours de route, et les équipages que je nommerai au début de la compétition seront différents à la fin. La RD-Congo a toujours eu des joueurs exceptionnels, mais si nous voulons passer au niveau supérieur, il ne fait aucun doute que nous ayons besoin des joueurs possédant la double nationalité », a-t-il dit.

Et de poursuivre : « Si vous preniez tous les joueurs RD-congolais qui sont en France, en Belgique et en Suède, vous auriez une équipe de rêve absolue. Le problème, c’est que la majorité de ces jeunes joueurs ne choisissent pas de jouer pour la RD-Congo dès leur plus jeune âge car nous n’avons pas vraiment de projet d’équipe nationale à leur proposer lorsqu’ils seront enfants ».

Et de conclure : « Cela fait simplement partie de la structure que l’association nationale essaie de mettre en place. Nous avons beaucoup de marge de progression à cet égard et le football congolais n’est pas aussi productif qu’il pourrait l’être. Nous le savons et nous y travaillons».

RB

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu