« La CENI travaille matin, midi et soir pour la tenue des élections  » ( Denis Kadima)

Articles les plus lus

En mission officielle à Séoul (Corée du Sud) depuis lundi 6 novembre 2023, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, rassure les congolais de la tenue des élections à la fin de cette année, comme le prévoit le calendrier électoral.

« J’aimerais vraiment que nos compatriotes sachent que le 20 décembre 2023 c’est la date des élections et tout est mis en œuvre pour que les élections aient lieu ce jour-là, parce que tout évolue bien selon son calendrier. J’aimerais vraiment exhorter les Congolais à ne pas se fier à ce qui se dit, mais à croire plutôt à ce qu’entreprend la CENI, car nous voulons faire partie de la solution et non du problème », a dit Denis Kadima depuis Séoul.

Et de poursuivre : « Les Congolais doivent savoir que tous les 5 ans, nous devons avoir les élections et ce n’est pas le moment de commencer à spéculer. Bien que nous avons débuté notre mandat en retard, mais nous avons travaillé d’arrache-pied pour arriver à ce stade qui prouve à suffisance que le 20 décembre 2023, il y aura sans l’ombre d’aucun doute des élections au pays. Je demande à ceux qui ont encore des hésitations de se préparer en vue de participer à ces scrutins combinés. Que personne ne se fasse d’illusions parce que la CENI travaille matin, midi et soir pour organiser les élections à la fin de cette année ».

Le Président de la Centrale Électorale s’est rendu, dans la capitale de la Corée du Sud, à l’entrepôt central de Miru System pour confimer le rapport établi concernant le matériel déjà prêt à être expédié en RDC.

« Je suis à Séoul avec une délégation pour voir comment le travail s’est déroulé parce que le gros de la tâche est fait. Et je suis venu voir comment les équipes se tirent d’affaire. Je dois avouer que je suis très satisfait parce que tout le travail qui était très intensif a été exécuté. Vous pouvez regarder derrière moi, il y a plein des matériels notamment les Dispositifs Électroniques de Vote (DEV), les bulletins de vote et autres qui sont déjà fabriqués et n’attendent que d’être expédiés au pays », a-t-il souligné.

Comptant la capacité logistique de son institution, Denis KADIMA KAZADI ne doute pas de la détermination de son institution à relever le défi de la tenue des élections dans le délai constitutionnel.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu