Massacre à Haut-Lomami : les sénateurs du Grand Kasaï lancent un message de paix

Articles les plus lus

Le caucus des sénateurs de l’espace Grand Kasaï a lancé, mercredi, un message de paix à la suite des atrocités qui prévalent au territoire de Malemba-Nkulu, province du Haut-Lomami (Centre de la République démocratique du Congo), au cours d’une séance plénière.

« C’est avec un cœur plein d’amertume et d’angoisse que nous avons appris en date du dimanche 12 novembre 2023, les tueries entre les descendants d’Ilunga Mbidi et de Nkongolo Mwamba, à Malemba- Nkulu, territoire de la province du Haut -Lomami, terre d’origine de l’empire Luba. Nous lançons un message de paix et de coexistence pacifique intercommunautaire », a déclaré le sénateur Denis Kambayi Tshimbumbu, intervenant par motion d’information.

Par ailleurs, le sénateur Denis Kambayi a appelé aussi bien la synergie des notables et associations du Grand Kasaï que la population kasaïenne vivant dans l’espace Grand Katanga, au calme, tel que l’a préconisé le Chef de l’État pas plus tard que mardi dernier, lors de son adresse sur l’état de la Nation, devant le Parlement réuni en Congrès.

L’auteur de la motion d’information a recouru à quelques articles de la Constitution, notamment l’article 16, qui stipule : « la personne humaine est sacrée. L’Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger. Toute personne a droit à la vie, à l’intégrité physique ainsi qu’au libre développement de sa personnalité dans le respect de la loi, de l’ordre public, du droit d’autrui et de bonnes mœurs. Nul ne peut être tenu en esclavage ni dans une condition analogue.

Nul ne peut être soumis à un traitement cruel, inhumain ou dégradant. Nul ne peut être astreint à un travail forcé ou obligatoire » ; l’article 30 qui préconise une circulation libre de toute personne dans le territoire national, d’y quitter et d’y revenir et enfin l’article 51 qui invite l’État à assurer et à promouvoir la coexistence pacifique et harmonieuse de tous.

Pour terminer, le sénateur Kambayi a remis un livre du professeur Kambayi Bwatsha parlant de l’empire luba, à sa collègue sénatrice Isabelle Kabamba, épouse du professeur Muamba Mushikonke, tous balubakat de Malemba Nkulu et dont la dédicace prône l’unité et la cohabitation pacifique des luba.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

ESU: des bourses d’études supérieures aux congolais par le Maroc

Des bourses d’études de trois cycles universitaires dans plusieurs domaines scientifiques ont été octroyées à la République démocratique du...

Les articles similaires

DrcActu