Élections 2023: la MOE-UE bientôt sur terrain

Articles les plus lus

La Mission d’Observation Électorale de l’Union Européenne va bientôt se déployer sur terrain, en vue des scrutins de 2023 dont le processus est en cours depuis plusieurs mois.

Malin BJÖRK, Députée et Cheffe observatrice de la MOE-UE l’a affirmé lundi 20 novembre 2023 au président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima Kazadi qui l’avait reçu dans son cabinet de travail.

Malin BJÖRK, s’est dite honorée de diriger la MOE-UE, qui va être déployée pour la première fois en RDC depuis les scrutins de 2011.

« Nous sommes venus en RDC pour le lancement officiel de la mission d’observation électorale de l’Union européenne. Nous sommes une équipe de 13 experts, 42 observateurs et observatrices de longue durée qui vont être déployés dans les prochains jours. Nous aurons au moment des élections, 12 observateurs et observatrices de courte durée et une délégation composée de 6 députés du Parlement européen. Aujourd’hui avec le Président de la CENI, c’était une réunion pour présenter notre mission d’observation électorale et en même temps remercier la CENI pour son invitation de venir observer les élections pour qu’elles soient démocratiques, inclusives et transparentes », a-t-elle indiqué.

Et de préciser : « Pour le déploiement, il y aura 42 observateurs de longue durée qui seront déployés dans toutes les régions et ils partiront dans les prochains jours. Il y aura aussi des experts électoraux et politiques, des médias qui travaillent ici sur place, à Kinshasa et qui vont aussi voyager dans le pays, dans les régions différentes. Nous aurons aussi le soutien du corps diplomatique, des ambassades européennes et d’autres personnels qui vont aussi faire partie de l’observation le jour des élections et nous comptons avoir à peu près 80 à 100 observateurs et observatrices ».

Elle n’a pas manquer de saluer la collaboration existant entre la Centrale électorale congolaise et la MOE-UE.

« L’accueil était très ouvert de notre mission d’observation électorale. Il y a une bonne collaboration et un dialogue ouvert, évidemment que notre mission d’observation électorale est indépendante du côté des institutions européennes. Nous sommes une mission d’observation électorale. La CENI est un acteur clé pour que le processus électoral se passe dans de meilleures conditions et nous apprécions beaucoup le dialogue avec la CENI ».

Les élections générales sont prévues le mercredi 20 décembre prochain en République Démocratique du Congo. La campagne électorale a été lancée il y a peu sur toute l’étendue du territoire national.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu