Sud-Kivu : le plan de relèvement post-catastrophe de Kalehe validé par les experts du PNUD et du gouvernement

Articles les plus lus

Le plan de relèvement post-catastrophe d’inondations de Kalehe au Sud-Kivu a été validé ce mardi 28 novembre 2023 par les experts du PNUD, du gouvernement et autres. Ceci, en attendant la finalisation des études par les experts. Ce document sera remis à l’autorité provinciale qui a son toujours pourra le couché sous forme d’un arrêté.

C’était aucours d’un atelier tenu du 27 au 28 novembre 2023 dans la ville de bukavu , lancé par le vice-gouverneur de la province du Sud-Kivu Marc Malago Kashekere Fiston sous le financement de l’agence du système de Nations Unies Programme de Nations Unis pour le Développement PNUD.

Dans son discours de clôture, le vice-gouverneur de province Marc Malago Kashekere Fiston a rassuré la détermination du gouvernement provincial a traduire ce plan en projets banquables qui devront en effet soulager tant soit peu les population sinistrés du territoire de Kalehe et a réitéré leurs sentiments de compassion et leur solidarité envers la population du territoire de Kalehe plus précisément dans les villages de Bushushu et Nyamukubi.

« C’est pourquoi je vous rassure que nous n’allons menager aucun effort effort pour que ce plan soit financé et que sa mise en œuvre soit effective. Nous demandons au techniciens qui travaillent au toilettage et finalisation de ce plan de faire diligence pour le mettre à la disposition du gouvernement provincial pour nous permettre de mener notre plaidoyer auprès du gouvernement central, auprès de nos partenaires de la coopération bilatérale les agences des nations unies, chacune selon son mandat », a indiqué le vice-gouverneur Marc Malago.

De son côté Marhegane Mulengabyuma Godefroid, coordonateur du comité de plaidoyer pour la delocalisation durable des sinistrés de la catastrophe du 4 mai 2023 à Bushushu dans le territoire de Kalehe, a fait preuve de gratitude pour les multiples déplacements à risque pour les renforcer et toutes les interventions en leur faveur dès le déclenchement de la tragique catastrophe à Nyamukubi, Kabushungu et Chabondo dans le village de Bushushu en territoire de Kalehe mais tout en hierarchisant les besoins prioritaires immédiats

« Le classement de nos besoins immédiats sont tel que; l’érection des passerelles sur les rivières Lukungula, Kabushungu et Nyamukubi pour faciliter aux élèves et écoliers ainsi que le public la traversée de ces rivières surtout en cette période pluvieuse en attendant la construction des points sur la route Nation n°2. Une identification exhaustive et prise en charge efficace des enfants orphelins. Acheter les parcelles et construire des maisons d’habitation décentes aux sinistrés. Accompagnement psycho-sociale pour nous detraumatiser » a-t-il laissé entendre.

Pour sa part le chef du bureau du PNUD au Sud-Kivu Pierre Gusira n’a pas manqué de remercier les participants de leur engagement pour le travail abattu tout en louant les efforts consentis par le gouvernement congolais en amont en faveur des victimes de cette catastrophe naturelle.

Aristide BARAKA YISUNGA

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Foot : V.Club veut jouer la Coupe du Congo

Bien que jouant les play-offs de la Ligue 1, l’AS Vita Club pourra aussi participer à la prochaine édition...

Les articles similaires

DrcActu