Élections : Nzia Maliba Lydie prêche la réélection de FATSHI à sa base de Kauka et 20 mai

Articles les plus lus

Le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi candidat numéro 20 à la présidentielle de 2023 doit être réélu massivement pour l’élan du développement imprimé lors de son premier mandat. Lydie Nzia Maliba l’a expliqué aux électeurs des quartiers Kauka et Immo Congo (ex 20 mai), dans la commune de Kalamu, circonscription électorale de la Funa à Kinshasa.

Pour la candidate numéro 303 à la députation nationale à la Funa et 25 à la députation provinciale dans la commune de Bandalungwa, Félix-Antoine Tshisekedi a incontestablement jeté les bases du développement de la RDC avec des actions irréfutables, dignes d’un Chef de l’État.

« Nous disons merci à FATSHI Béton, candidat numéro 20, pour la gratuité de la maternité et la gratuité de l’enseignement de base. Nous devons le soutenir pour que les centres de formation comme l’INPP deviennent également gratuits, afin de permettre aux jeunes d’apprendre des métiers. Cela va favoriser la création d’emplois au pays », a-t-elle indiqué devant la foule venue écouter.

Cette juriste de formation a en outre demandé aux électeurs de ces deux quartiers de la Funa possédant des cartes d’électeur défectueuses, d’aller chercher des duplicatas, en vue d’être éligibles aux urnes le 20 décembre prochain.

« Je vous recommande d’aller chercher les cartes d’électeurs au cas où elles seraient devenues défectueuses( sans écrits et sans photos). Allez à la maison communale de Kalamu chercher les duplicatas. C’est la carte d’électeur qui donne le pouvoir de voter. Si vous rencontrez des difficultés, contactez vos coordonnateurs, on verra comment plaider auprès de la CENI, pour des solutions idoines », a-t-elle ajouté.

Le mot d’ordre est donc clair et sans équivoque : voter pour Felix-Antoine Tshisekedi candidat numéro 20 à la présidentielle, mais aussi pour Lydie Nzia Maliba, candidate numéro 303, à la députation Nationale à la Funa.

Maman 303, comme la surnomment déjà ses sympathisants, œuvre dans le social depuis plusieurs années. Coordinatrice d’une ONG, celle-ci octroie des crédits avec un faible taux d’intérêt (15%), aux mamans commerçantes de la capitale, en vue de favoriser leur autonomisation.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu