4 janvier 1959: une date inoubliable pour les congolais

Articles les plus lus

La République Démocratique du Congo (RDC), commémore chaque le 4 janvier de l’année, la journée des martyrs de l’indépendance. Cette journée depuis plusieurs années maintenant est déclarée fériée sur toute l’étendue du pays, en mémoire de ces personnes décédées en 1959.

Dans un entretien avec Drcactu.cd ce jeudi 4 janvier, Paluku Mughima, un historien habitant la ville de Beni, précise que l’Alliance de Bakongo (Abako), le parti politique appartenant à l’ancien président Joseph Kasa-Vubu, prévoyait ce jour-là un grand meeting populaire sur la place YMCA à Kinshasa.

A l’en croire, Kasa-Vubu, comme leader de l’Abako avait décidé d’annuler ce meeting pour ne pas porter la responsabilité des dégâts au cas où il devait y avoir, étant donné que les revendications pour l’émancipation du pays étaient d’actualité.

Malgré cela, des milliers de personnes ont pris d’assaut le lieu du meeting, boycottant visiblement ledit report. Ce que l’on craignait est enfin arrivé, les manifestants en colère s’enprendront finalement aux biens des colons et autres commerçants étrangers comme des portugais.

Ce même jour là, plusieurs personnes sortant du stade Tata Raphaël après un match entre Mikado et V.Club se sont alliées aux manifestants en colère.

« Jusqu’aujourd’hui, le bilan réel de cet événement tragique n’a jamais été révélé, même si certaines sources parlent de pas moins de 100 morts », a-t-il indiqué.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu