Investiture de Tshisekedi : plus de 20 chefs d’Etat attendus à Kinshasa

Articles les plus lus

Plus d’une quarantaine de délégations, avec au moins, vingt chefs d’Etat et de gouvernement sont attendues à l’investiture du président congolais Félix Tshisekedi le 20 janvier, réélu pour un second mandat.

La présidence congolaise se garde de rendre publique la liste des invités à cette cérémonie. L’Agence congolaise de presse (ACP) a publié néanmoins une liste des potentiels invités des autorités congolaises. Au moins, une quarantaine d’invitations ont été envoyées aux invités de la RDC, selon des sources officielles des Affaires étrangères et de la présidence. Jusqu’à la dernière minute, tard dans la nuit de mercredi, la présence des chefs d’Etat des pays de la Communauté des Etats de l’Afrique Australe (SADC) a été confirmée.

Ils sont au total 15 chefs d’Etat. Les pays de la Communauté d’Afrique de l’Est ont aussi marqué leur accord de principe d’être représentés au sommet par leurs chefs d’Etat respectifs. Jusque tard le soir, deux pays de cette organisation ne s’étaient encore prononcés de manière formelle : le Kenya et bien évidemment le Rwanda, qui en toute logique ne peut recevoir un carton d’invitation.

Les voisins de l’Afrique centrale notamment le président Denis Sassou Nguesso ont accepté de faire le déplacement du stade des Martyrs de Kinshasa le 20 janvier. Le président du Sénégal et le Togolais Faure Gnassigbé sont quasiment certains de faire le voyage de Kinshasa. En 2011, un seul chef de l’Etat, Robert Mugabe, avait honoré de sa présence la cérémonie de prestation de serment de l’ancien président Joseph Kabila. Pareil en 2018, lors de la prestation de serment pour marquer la fin du régime Kabila, il n’y avait que le président kenyan Uhuru Kenyatta qui était vu dans les tribunes.

En 2023, la liste d’invités est plutôt évolutive parce qu’il y a bousculades, il s’annonce que « la RDC va signer son grand retour parce qu’il faut remonter très loin dans l’histoire pour une présence massive des chefs d’Etat pour l’investiture du président de la RDC », s’est réjoui un diplomate congolais qui revendique 54 ans de service. « Même les Etats-Unis qui généralement délèguent l’ambassadeur présent à Kinshasa, pour cette fois la Maison Blanche a carrément constitué une délégation qui partira de Washington« , a conclu le vétéran diplomate congolais.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu