Perturbations de la desserte en électricité au Kongo central : les abonnés appelés au calme

Articles les plus lus

La montée des eaux du fleuve Congo continue à avoir des répercussions sur la desserte en électricité en République Démocratique du Congo.

La province du Kongo Central dans la partie ouest n’est pas du tout épargnée. En effet, la Société Nationale d’Électricité (SNEL SA) ne sait plus desservir ses abonnés comme il se doit dans cette partie de la République, suite à cette situation. Le manque d’énergie électrique impacté négativement sur leur vie notamment en matière de conservation de certains produits vivriers.

Le fonctionnement des machines au barrage hydroélectrique d’Inga et plus particulièrement au site de production de la centrale Inga 2 a connu une baisse sensible de la puissance de ses machines d’environ 150 mégawatts pour une centrale qui a toujours produit 950 mégawatts, selon l’Ingénieur Alidor Tumba, Directeur de la production Ouest de la SNEL/Inga.

Cela fait suite à la forte diminution de la hauteur des chutes, du fait que l’accrue des eaux du fleuve a totalement affecté, contre toute attente, l’aval de la centrale ci-haut citée.

Cette centrale dispose en outre d’une machine, actuellement en pleine réhabilitation. Il s’agit de celle du groupe G25, lequel d’ici fin 2024, assure l’ingénieur Alidor Tumba, pourrait rentrer au réseau, en vue d’améliorer la qualité de la desserte en électricité.

Ces incessantes perturbations constatées dans la fourniture du courant électrique au Kongo Central, ont poussé le Directeur Régional de la SNEL, l’Ingénieur Mbiombi Kuwasa à descendre sur terrain pour s’enquérir de la situation.

Sur place, il a constaté avec beaucoup d’amertume l’arrêt du groupe G28 à la centrale Inga 2 ; lequel a été provoqué, selon les explications techniques lui fournies depuis le site belvédère d’Inga, par les déchets charriés par la furie des eaux du fleuve jusqu’à entamer le fonctionnement normal de plusieurs machines.

La Direction Régionale de la SNEL/Kongo Central qui compte sur l’expertise de ses techniciens, invite cependant leurs abonnés, de partout où ils se trouvent à travers cette province, au calme et surtout à l’appaisement.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu