Affrontements FARDC-M23: le trafic Goma – Minova réouvert par les FARDC

Articles les plus lus

La route nationale N° 2 (RN2) reliant la ville de Goma à Bukavu est actuellement ouverte, après les affrontements entre les rebelles du M23, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les Wazalendo dans la province du Nord-Kivu.

Depuis la prise de Shasha par la rébellion du M23 soutenue par l’armée rwandaise le samedi 3 février, le trafic entre Goma, Sake, et Minova était paralysé, laissant la cité de Sake et la ville de Goma privées d’approvisionnement en produits vivriers en provenance de Minova et Bweremana.

Plusieurs sources locales rapportent que les rebelles et leurs soutiens rwandais avaient déjà érigé une barrière au centre de Shasha, situé à 9 km de la cité de Sake, perturbant sérieusement la circulation sur la RN2. Cette coupure a des conséquences graves sur l’approvisionnement en produits alimentaires pour la cité de Sake et la ville de Goma.

La prise de Shasha par le M23 a généré une psychose parmi les habitants de Minova, dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu. La société civile de Minova a signalé un afflux massif de déplacés en provenance des villages Nguba, Kirotshe, Kiluku, Shasha, Kituva, Bweremana, Kihindo, cherchant à fuir les combats.

La semaine dernière, les combats se sont intensifiés dans le territoire de Masisi, entraînant d’importants dégâts humains et matériels. Les collines stratégiques de Ngingwe et MureMure, occupées par le M23, sont au cœur de ces affrontements.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu