Manifs anti-occidentales : des écoles consulaires n’ont pas fonctionné ce lundi

Articles les plus lus

Plusieurs écoles consulaires de Kinshasa, ont fermé leurs portes lundi à cause des appels à manifester la veille, contre la non implication de la Communauté internationale dans la résolution de la guerre d’agression dans l’est du pays par le Rwanda sous couvert des terroristes du M23.

Comme le samedi dernier, des manifestants ont aussi paradé en plein cœur de la capitale tôt ce lundi en brûlant des pneus. Ils accusent l’Occident et les Nations unies de passivité face à l’agression rwandaise.

Des chancelleries sont appelées à plier bagage, en dépit de plusieurs condamnations du Rwanda, notamment par les États-Unis et l’Union européenne (UE).

Certains étaient munis de banderoles sur lesquelles on pouvait lire « dégagez, bandes d’hypocrites », « agissez ou partez » ou encore, « l’Occident complice du génocide congolais ». Au-delà des communiqués, ces manifestants souhaitent que les chancelleries occidentales mènent des actions plus fortes contre le Rwanda.

Ainsi, le samedi des manifestants étaient réunis à proximité des ambassades américaine, chinoise et portugaise, non loin également du quartier général de la Monusco. Ils ont été stoppés par la police à l’entrée de l’avenue des Aviateurs, qui abrite ces représentations diplomatiques.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

RDC : un ancien cadre du MLC de Jean-Pierre Bemba rejoint la rébellion aux côtés de Nangaa

Jean Jacques Mamba, ancien porte-parole du Mouvement pour Libération du Congo (MLC) parti cher à Jean-Pierre Bemba, rejoint officiellement...

Les articles similaires

DrcActu