Justice : la demande de remise en liberté provisoire de SK Della rejetée

Articles les plus lus

La demande de liberté provisoire introduite par les avocats de l’opposant Salomon Kalonda a été rejetée mardi par la Cour militaire de Kinshasa/Gombe.

Dans cette requête les conseils du prévenu avait sollicité son évacuation à l’extérieur du pays pour des raisons sanitaires. La Cour militaire a rejeté sa remise en liberté provisoire, mais a autorisé que sa prise en charge médicale se fasse dans un hôpital à Kinshasa.

« La Cour a refusé de lui accorder la liberté provisoire, mais autorise qu’on puisse le traiter soit aux cliniques universitaires de Kinshasa, soit chez HJ hospital », a déclaré Me Francis Kalombo, un des membres du collectif d’avocats du prévenu.

Depuis mai 2023, l’opposant est détenu dans des circonstances inhumaines. Son arrestation avait suscité l’indignation de défenseurs des droits de l’homme mais aussi d’une bonne partie de la communauté nationale et internationale. Ceux-ci dénonçaient une manœuvre politiquement motivée visant à réprimer l’opposition mais surtout à affaiblir Moïse Katumbi, principal challenger de Félix Tshisekedi à la présidentielle de décembre 2023.

Il y a peu, l’Assemblée provinciale du Maniema a validé le mandat de Salomon Kalonda Della à la suite des élections du 20 décembre 2023.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu