Élections provinciales au Sud-Kivu: Quatre Bami chefs coutumiers Cooptés comme députés

Articles les plus lus

Cooptation ce lundi 19 février 2024 de quatre Bami chefs coutumiers en qualité des députés provinciaux au Sud-Kivu . C’était au bureau provincial de la commission électorale nationale indépendante CENI situé dernière l’hôtel de la grand poste en commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Parmis le quatre Bami chefs coutumiers Coopter il y a le mwami Rubenga Ntawenderundi Nkirinayo Gervais de la chefferie Rubenga à Idjwi-Nord , le mwami Amisi Mbokani Kitenge Venant du territoire de Kalehe dans la chefferie de Buloho , mwami Longangi Byemba Christian du territoire de Mwenga ainsi que le mwami Amuri Mabanze Marcel du territoire de Shabunda

Prenant la parole au nom de bami Cooptés le Mwami Amuri Mabanze Marcel, chef de la chefferie de Wakabongo promet leur détermination à défendre la cause de leurs bases, car selon lui , ils sont des chefs coutumiers et ne doivent que défendre les intérêts de leurs populations

« C’est un travail de tout le monde ; la population ,nous chefs coutumierset d’autres députés ainsi que les autorités provinciales. Nous avons de très bonne lois, mais les problèmes restent autour de la mise en œuvre de ces dernières, Nous allons veiller à leurs application sans doute aucun. Nous sommes des chefs coutumiers nous allons défendre les intérêts de nos populations. Nous allons faire avancer les choses en votant de bons édits. Nous allons essayer de faire avancer les choses » a-t-il dit devant la presse.

Le secrétaire provincial de la CENI au Sud-Kivu, a promis de transmettre les PV de coopération dans le délais au directeur provincial de l’assemblée provinciale pour mettre au total le nombre de 48 députés provinciaux reconnus par la loi. Car lors de la proclamation des résultats de députés provinciaux la CENI avait seulement proclamer le 44 députés

La date de la rentrée parlementaire au Sud-Kivu est toujours inconnue, suite à la grève déclenchée par des agents de l’assemblée provinciale qui exigent le paiement de plus de 32 mois de leur dotation nationale et provinciale avant de quitter l’hémicycle provincial, transformé à leurs résidences

Aristide BARAKA YISUNGA

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu