RDC : Le ministre des Finances dénonce des informations mensongères sur le décaissement des fonds alloués au Projet d’installation de 1000 stations d’eau

Articles les plus lus

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 11 avril 2024 dont une copie est parvenue à drcactu.cd , le cabinet du ministre des Finances s’est indigné des menaces menées contre Nicolas Kazadi sur la toile, concernant le projet d’installation de 1000 stations d’eau à travers plusieurs localités de la RDC par le consortium « Stever construct-Sotrad Water.

« S’agissant principalement du contrat relatif à l’installation de 1000 stations d’eau à travers plusieurs localités du pays par le consortium Stever construct-Sotrad Water, il convient de noter que le ministre du Développement rural a signé,en date du 21 avril 2021,un contrat d’installation de 1000 forages et de construction de stations mobiles de traitement d’eau dans 1000 localités à travers le territoire national, pour un coût global de 398.982.383,41 USD, soit 398.982 USD localités en moyenne par station.

Estimant que ce prix était très élevé, le ministre des Finances a demandé la révision à la baisse de ce coût unitaire. C’est ainsi que, par sa lettre N°SC-SW/RF/14/2023 du 07 avril 2023,le chef de file dudit consortium notifiera le ministre du Développement rural de l’augmentation du nombre de stations à livrer, qui passe désormais de 1000 à 1340, soit un coût unitaire revu à 297.748 USD, une diminution de 34% du coût initial », indique ce document.

Selon le cabinet du ministre des Finances , à ce jour , 71. 816.829 USD ont été payés au prestataire, représentant 241 stations finies.

Par sa lettre N°1893/ CAB/MIN, FINANCES/ TRES/FMP/2023 du 24 août 2023 adressée à Monsieur le ministre d’État, ministre du Développement rural, poursuit-il, le ministre des Finances a fustigé le « le décalage entre l’exécution physique et l’exécution financière du projet et a, en même temps, conditionné les prochains paiements par la livraison intégrale de 241 stations par le titulaire du marché. Depuis, aucun autre paiement n’a été effectué.

En ce qui concerne le marché d’installation des lampadaires dans la ville de Kinshasa, le ministre des Finances dit avoir été saisi en date du 10 juin 2022, par le gouverneur de la capitale congolaise en vue de solliciter le projet d’acquisition et d’implantation de 2.594 kits solaires auprès de la société « Solektra » pour un montant total de 13.693.370,82 USD, suivant le contrat signé en date du 31 mai 2022 entre la ville de Kinshasa et ladite société.

Y répondant, le ministère des Finances dit avoir ouvert un compte séquestre auprès d’une banque commerciale de la place où tous les fonds ont été logés, sous la surveillance de l’Inspection Générale des Finances (IGF) selon les prescrits du contrat.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu