2025 : Kinshasa abritera le 11ème sommet de l’Organisation des Etats d’Afrique, caraïbes et pacifique

Articles les plus lus

La République démocratique du Congo abritera en 2025, le 11ème sommet de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), a annoncé le secrétaire général de cette organisation à l’issue d’un entretien, jeudi à Bruxelles, avec l’ambassadeur de la RDC à l’Union européenne.

 » La République démocratique du Congo qui recevra le 11è Sommet de l’OEACP l’année prochaine, est un pays important pour le continent. Même si, il est vrai, que le pays rencontre quelques difficultés sur le plan des relations diplomatiques avec quelques Etats voisins, notre souhait le plus ardent c’est de voir le retour de la paix et de la stabilité lesquelles impacteraient l’ensemble de la région voire plus loin « , a déclaré M. Georges Rebelo Pinto Chikoti, secrétaire général de l’OEACP.

Le Secrétaire général de l’OEACP, a aussi annoncé la désignation l’année prochaine d’un nouveau Secrétaire général de l’Organisation dont la charge reviendra à la sous-région de l’Afrique centrale.

De son côté, Christian Ndongala Nkuku, ambassadeur de la RDC au Benelux et auprès de l’Union européenne, a décrit la situation qui prévaut actuellement dans l’est de la RDC.

Le représentant de la RDC a révélé que le pays a enregistré plus de 7,1 millions de déplacés interne et que 23,4 millions d’autres souffrent d’insécurité alimentaire.

« Cette catastrophe humanitaire exige de la communauté internationale des réponses adéquates « , a indiqué le diplomate, citant la Représentante spéciale de l’ONU qui a déploré le fait que le financement du Plan de réponse humanitaire de 2024, lancé avec l’objectif de 2,6 milliards de dollars, n’a reçu à ce jour que 14,2 % des fonds attendus.

Christian Ndongala a également expliqué que la Mission d’Afrique australe en RDC (SAMIDRC) poursuit son déploiement avec 2.000 soldats déjà sur le terrain et a commencé à fournir son assistance aux Forces armées de la RDC (FARDC) sur divers fronts opérationnels. Le mandat de cette mission a été approuvé par le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaines, le 4 mars dernier, a-t-il rappelé.

Il a déploré la signature de l’accord de partenariat entre l’Union européenne et le Rwanda sur les minerais critiques alors que ce dernier pays ne dispose pas de ces minerais.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu