Kinshasa: Un mystérieux métal qualifié de «Monolithe» a été découvert dans la commune de Bandalungwa

0
81

C’est en début de la semaine en cours que la population de la commune de Bandalungwa, plus précisément vers la station Bakayau, avait aperçu un mystérieux métal que certains appellent « Monolithe » et qui a enflammé la curiosité des passagers et internautes.

A en croire les témoins sur place, ce sont les personnes qui l’ont posé et ce n’est pas un Monolithe.

« Moi j’ai vu il y a quelques jours, des personnes creuser pour poser cette chose. C’est un métal qu’on a posé depuis 5 jours, ça m’étonne que les personnes et les médias s’enflammer sur cette chose qu’on appelle Monolithe. Ils ont enlevé la pancarte du Chef coutumier qui était juste à côté pour placer ça», a déclaré un témoin qui a requis l’anonymat.

« Cette chose ne restera pas ici, nous allons déterrer ça et enlever ça. Nous pouvons bien voir comme est-ce qu’ils ont creuser et jeter du sable à côté », a-t-il rajouté.

Notons que jusque là, aucune information de la part du gouvernement, ni du Bourgmestre de la commune de Bandalungwa n’a été faite.

Le mystère des monolithes apparus à travers le monde enfin élucidé ?

Deux collectifs différents ont assuré être à l’origine des monolithes apparus en Californie et en Utah. Pour ceux apparus en Roumanie, Pays-Bas, ou sur une île britannique, personne ne s’est encore manifesté

Le sujet aurait presque fait oublier le Covid-19. Presque. Depuis plusieurs semaines, des monolithes ont fait leur apparition aux quatre coins du globe. Le 25 novembre dernier, des employés du département de la sécurité publique de l’Utah, aux États-Unis, découvrait un monolithe de métal. Un bloc triangulaire étincelant, de plus de 3,5 mètres était soudainement apparu dans le désert, fermement planté dans le sol.Quatre jours plus tard, le 29 novembre, le monolithe avait disparu. Début décembre, un autre monolithe faisait son apparition en Roumanie. Pratiquement au même moment, un autre était découvert en Californie

Depuis, des monolithes ont été découverts aux Pays-Bas, sur une île britannique, et même en France, sans que l’on sache d’où venait cet étrange phénomène. Certains internautes y voyaient une similarité avec les étranges monolithes extraterrestres du film de Stanley Kubrick « 2001, l’Odyssée de l’espace ».
Collectifs d’artistes

Finalement, un collectif du Nouveau-Mexique, The Most Famous Artist, a revendiqué le monolithe qui a été placé dans le désert de l’Utah. Sur Instagram, le collectif a même publié une image du monolithe, en le proposant à la vente pour 45 000 dollars (environ 37 000 €).
Quelques jours plus tard, quatre artistes ont révélé au quotidien américain The New York Times être à l’origine du monolithe aperçu en Californie : « Lorsque le deuxième est apparu en Roumanie, nous nous sommes dit qu’il devait y en avoir un troisième », ont expliqué les quatre artistes.

Pourtant, ni le collectif du Nouveau-Mexique, ni les quatre artistes californiens n’ont revendiqué les autres monolithes apparus dans le monde. On peut penser qu’il s’agit d’imitateurs, qui ont voulu reproduire la supercherie. Rien à voir donc avec les extraterrestres.

Jienel Kambala