Conférence arabo-africains : « pas de monnaie propre à nous, pas d’émancipation »(Bahati à Bujumbura)

Articles les plus lus

Union Sacrée: Augustin Kabuya exhorte Katumbi de quitter le navire

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),...

Nord-Kivu : Séparation avec succès des bébés siamois unis par l’abdomen

Une intervention pour séparer des petits siamois unis par l'abdomen et le foie...

Butembo : Des rassemblements de personnes interdits par la mairie

Toute Personne est obligé de se munir de sa carte d'identité partout où...

Grève des médecins : le gouvernement déterminé à trouver des solutions idoines

Le gouvernement congolais veut mettre fin aux différentes revendications des blouses blanches qui...

Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers...

« Si on n’a pas une monnaie propre à nous, il est difficile de nous émanciper », telle est la quintessence du discours de Modeste Bahati à la conférence des sénateurs arabo-africains à Bujumbura.

D’après le président congolais du Sénat, la solution passe par le changement de mentalité afin de sortir de la domination occidentale. « Aujourd’hui nous pouvons nous révolter, mais si nous voulons vendre nos matières premières nous allons les facturer. Si ça doit être payé en dollars il faut que ça soit validé par le système bancaire américain[…] Nous, peuple arabe et africain, devons nous sentir interpeller pour que nous puissions changer de mentalité parce qu’il faut sortir de la domination[…] Nous avons encore peur des représailles de nos colonisateurs[…] », a-t-il interpellé.

Ainsi, pour atténuer le choc causé par la guerre russo-ukrainienne et la Covid 19 sur les économies de l’Afrique et des pays arabes, les gouvernements concernés sont appelés à établir les systèmes de protection sociale et limiter les importations.

Cependant, les recommandations issues de cette rencontre seront transmises aux gouvernements des pays concernés et les parlements feront, à leur tour, le suivi pour s’assurer de leur application.

Débutés le lundi 19 septembre, les travaux ont pris fin un jour après, soit le mardi 20 septembre 2022. Les parlementaires se sont réunis à la 9ème conférence de la Ligue des Sénats, conseils consultatifs (CHOURA) et conseils similaires d’Afrique et du monde arabe.

Strada

- Advertisement -

Dernières Actualités

Union Sacrée: Augustin Kabuya exhorte Katumbi de quitter le navire

Le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS),...

Nord-Kivu : Séparation avec succès des bébés siamois unis par l’abdomen

Une intervention pour séparer des petits siamois unis par l'abdomen et le foie s'est déroulée avec succès mardi...

Butembo : Des rassemblements de personnes interdits par la mairie

Toute Personne est obligé de se munir de sa carte d'identité partout où elle se trouve. La décision...

Grève des médecins : le gouvernement déterminé à trouver des solutions idoines

Le gouvernement congolais veut mettre fin aux différentes revendications des blouses blanches qui revendiquent depuis maintenant plusieurs mois,...

Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers de Kwango de réclamer auprès...

Les articles similaires

DrcActu