En situation de déstresse, les professeurs membres de l’APUKIN vont à l’Assemblée Nationale

Articles les plus lus

Recours à la Cour Constitutionnelle : 141 dossiers de candidature sur 253 repêchés

Sur 252 recours déposés à la cour constitutionnelle, 141 seulement sont déclarés recevables...

Kinshasa : les motards moins âgés auteurs de plusieurs accidents de circulation

Les chauffeurs mineurs des Taxi-motos œuvrant à Kinshasa , sont en majorité auteurs...

Denis Kadima aux femmes, jeunes et peuples autochtones : »Ne vous laissez donc pas manipuler, abuser par les ennemis des élections »

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a clôturé vendredi le...

Reprise de Mushaki : Peter Cirimwami s’est rendu sur le lieu ce vendredi

Quelques jours après sa prise de fonction à la tête de la province...

A Makala , Martin Fayulu réconforte Kabund, Mukebay et stanis Bujakera

L'opposant Martin FAYULU , a rendu visite ce vendredi 22 septembre 2023 à...

Les professeurs d’universités membres de l’association des professeurs de l’université de Kinshasa (APUKIN), tentent le tout pour le tout en vue de trouver une solution à leurs doléances.

Ce mardi 20 septembre 2022, une délégation a rencontré le premier vice-président de l’Assemblée Nationale le député national André Mbata.

Il était question de lui transmettre une série de doléances sur le social des professeurs d’université ainsi que leur désapprobation des derniers arrêtés ministériels des professeurs d’université, qualifiés de fantaisistes.

« Nous sommes venus voir le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale pour échanger sur deux préoccupations, à savoir la grève de l’APUKIN depuis le 20 juillet ainsi que les nominations fantaisistes effectuées dans la corporation des professeurs d’université. Nous avons estimé que l’Assemblée Nationale exerce son pouvoir de contrôle pour permettre à notre secteur de fonctionner normalement », a indiqué le professeur Odiko, rapporteur et porte-parole de l’APUKIN.

Pour les membres de cette délégation, l’Assemblée Nationale entant qu autorité budgétaire est censée trouver des solutions adéquates.

La délégation a aussi plaidé pour l’amélioration du traitement de beaucoup de leurs collègues payés à ce jour comme assistants de 1er et 2ème mandat, pendant que les autres ne touchent absolument rien.

« Nous souhaitons que l’autorité budgétaire se penche sur toutes ces questions et trouve des solutions idoines », a conclu le rapporteur et porte-parole de l’APUKIN.

Les professeurs membres de l’APUKIN en grève depuis plusieurs semaines insistent sur l’amélioration de leurs conditions de travail.

Germain Coucou Diantama

- Advertisement -

Dernières Actualités

Recours à la Cour Constitutionnelle : 141 dossiers de candidature sur 253 repêchés

Sur 252 recours déposés à la cour constitutionnelle, 141 seulement sont déclarés recevables...

Kinshasa : les motards moins âgés auteurs de plusieurs accidents de circulation

Les chauffeurs mineurs des Taxi-motos œuvrant à Kinshasa , sont en majorité auteurs de nombreux cas d’accidents de...

Denis Kadima aux femmes, jeunes et peuples autochtones : »Ne vous laissez donc pas manipuler, abuser par les ennemis des élections »

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a clôturé vendredi le cadre de concertation entamé depuis...

Reprise de Mushaki : Peter Cirimwami s’est rendu sur le lieu ce vendredi

Quelques jours après sa prise de fonction à la tête de la province du Nord-Kivu et de la...

A Makala , Martin Fayulu réconforte Kabund, Mukebay et stanis Bujakera

L'opposant Martin FAYULU , a rendu visite ce vendredi 22 septembre 2023 à quelques personnalités politiques et de...

Les articles similaires

DrcActu