Goma/ville morte : les activités socio-économiques paralysées ce lundi

Articles les plus lus

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022...

La société civile et les mouvements citoyens, ont décrété ce lundi 26 septembre, une journée ville morte dans toute la ville de Goma pour exiger au gouvernement Congolais de libérer la cité de Bunagana, qui se trouve entre les mains des rebelles du M23 depuis une centaine de jours, mais aussi le départ de la MONUSCO.

À en croire ces structures citoyens, la Mission de l’organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) , n’arrive pas à remplir pleinement leur rôle r dans l’Est du pays.

« Nous exigeons aussi, la levée de l’état de siège, en vigueur dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis mai 202, dans le but de mettre fin à l’activisme des groupes armés », a dit Merci Sanganiro, activiste de la Lucha.

À Goma, des magasins, boutiques, banques, marchés et écoles sont fermés et la circulation est timide sur une grande partie de la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu.

De son côté, le maire de la ville a interdit toute manifestation qui serait menée ce lundi et ce matin, les forces de l’ordre sont déployées dans différents carrefours pour veiller à la stricte application de ces mesures.

La semaine dernière, des manifestations ont été menées au centre du territoire de Rutshuru et un mort a été signalé parmi les déplacés de guerre qui se sont joints à une marche initiée par la société civile pour les mêmes revendications.

Senga Butela

- Advertisement -

Dernières Actualités

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue de la présidentielle de 2023...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu le mercredi 20 décembre 2023,...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du Congo(RDC), sur les 863 échantillons...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022 dans la ville de Butembo,...

Les articles similaires

DrcActu