Rusthuru/ Affrontements FARDC- M23 : Les déplacés en manque de tout

Articles les plus lus

Plus de 20 mille nouvelles personnes déplacées du groupement de jomba , vivant dans le camp des déplacés de Rwasa/Kagunga dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu ont besoin d’aide humanitaire.

La notabilité de ce territoire demande à qui de droit, d’accorder l’accès aux humanitaires, sans plus d’exigences pour sauver des vies et soulager les souffrances des personnes en besoin d’assistance.

Selon Aimé Mbusa Mukanda, un activiste des droits humains et un des notables du territoire de Rutshuru, les déplacés sont logés dans des écoles, stades et d’autres espace collectifs ou dans les familles d’accueil. Selon notre personne ressource, ces personnes vivent dans des conditions alimentaires et sanitaires difficiles .

Ces déplacés ont fui leurs villages à suite des combats opposants l’armée congolaise FARDC au rebelles M23 et leur allié le Rwanda, dans le territoire de Rutshuru.

À en croire Aimé Mbusa Mukanda, 3 Personnes ont déjà perdues la vie faute de nourriture, d’eau et des installations sanitaires. Il parle d’un véritable calvaire.

«Ils vivent tel qu’ils sont arrivés, pas d’eau, ils sont dépourvus de tout. Pour manger, les déplacés passent dans des champs agricoles pour quémander. Ils mènent une vie difficile franchement», a dit Aimé Mbusa Mukanda à Drcactu.cd, ce lundi 3 octobre 2022.

Ces placés demandent au gouvernement congolais de rétablir la sécurité dans leurs milieux pour qu’ils puissent y retourner.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

RDC : un ancien cadre du MLC de Jean-Pierre Bemba rejoint la rébellion aux côtés de Nangaa

Jean Jacques Mamba, ancien porte-parole du Mouvement pour Libération du Congo (MLC) parti cher à Jean-Pierre Bemba, rejoint officiellement...

Les articles similaires

DrcActu