Conflit Teke-Yaka : « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat », Muzito aux chefs coutumiers de Kwango

Articles les plus lus

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022...

Le Président du parti politique Nouvel Élan, Adolphe Muzito demande aux chefs coutumiers de Kwango de réclamer auprès des autorités de cette province la titrisation de leurs terres.

Ceci fait suite aux affrontements entre les peuples Teke et Yaka dans le territoire de Kwamouth, au Maï-Ndombé, province située dans l’Ouest de la RDC. Ce conflit perdure depuis le début du mois d’août. Plusieurs personnes sont tuées et des maisons incendiées.

L’ancien premier Ministre encourage ces autorités coutumières à faire pression sur l’Etat. « Je vous encourage à exercer la pression sur l’Etat, comme vous l’avez compris ». Si vous êtes es prioritaires, explique-t-il aux chefs coutumiers, avec des titres dûment établis, celui qui vient d’un autre clan congolais ou étranger respectera la redevance coutumière, en tant qu’exploitant et aussi le lignage du pouvoir coutumier de ces centres.

En sa qualité de leaders de l’espace grand Bandundu, Adolphe Muzito estime que : « dans le cadre de la titrisation des terres, l’Etat pourra garder ses espaces où il le souhaitera, à condition de se mettre d’accord avec les propriétaires des terres. En outre, a-t-il avancé, j’invite les différentes communautés à la réconciliation et à l’entente dans le but d’enlever les germes de division. « Toutefois, les auteurs de ces actes, seront sanctionnés sévèrement selon la loi ».

Ce conflit communautaire est occasionné, selon le gouverneur du Kwango, par l’augmentation de la redevance coutumière et l’installation d’un chef coutumier Yaka à Kwamouth par « un faux Kyamfu, mais appartenant à la famille chefale ». Jean-Marie Peti-Peti a condamné cet acte et a demandé à la justice de faire son travail.

Senga Butela

- Advertisement -

Dernières Actualités

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue de la présidentielle de 2023...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu le mercredi 20 décembre 2023,...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du Congo(RDC), sur les 863 échantillons...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022 dans la ville de Butembo,...

Les articles similaires

DrcActu