Affrontements FARDC-M23 : 3 civils tués et 35 blessés dont les enfants (Communiqué)

Articles les plus lus

Dans un communiqué signé par le Commandant du Service de la Communication et Information, et Porte-Parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, le Général Major Sylvain Ekenge Bomusa, la force loyaliste fait savoir que, les militaires se comportent de manière exemplaire sur le terrain et les forces de défense continuent a fixer l’ennemi.

Dans ce même document, l’armée précise que la situation sécuritaire est sous contrôle des FARDC sur l’axe Rangira-Rwanguba-Tchengerero et sur l’axe Tamugenga.

Ces attaques ont mis fin à l’accalmie qui s’observait dans le théâtre des opérations, à la base des morts inutiles, qui ont entraîné la souffrance de nombreuses personnes déplacées qui fuient les combat.

Au cours de ces affrontements, l’armée congolaise dit regretter la mort trois et 35 autres blessées dont des enfants à Nyabikoro, puis un autre civil a été fauché par les bombes des M23 et cinq autres personnes blessées.

En fin, les Forces Armées de la RDC, rassurent la population de leur détermination de répondre avec vigueur aux attaques des M23.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

RDC : un ancien cadre du MLC de Jean-Pierre Bemba rejoint la rébellion aux côtés de Nangaa

Jean Jacques Mamba, ancien porte-parole du Mouvement pour Libération du Congo (MLC) parti cher à Jean-Pierre Bemba, rejoint officiellement...

Les articles similaires

DrcActu