Est de la RDC : La population du Sud-Kivu exige la fermeture des frontières avec le Rwanda et l’Ouganda

Articles les plus lus

La population congolaise vivant à l’est de la RDC et en particulier celle de la province du Sud-Kivu dénonce avec la dernière énergie les multiples agressions du Rwanda et de l’Ouganda sous la bénédiction des grandes puissances essentiellement les USA, la Grande Bretagne, la France et autres. Pour lui, c’est une situation injuste et de discriminatoire de la communauté internationale contre les Congolais.

La population du Sud-Kivu l’a fait savoir dans un mémorandum adressé au président de la République Félix Tshisekedi tshilombo. C’était au cours d’une marche pacifique tenue ce Mercredi 2 novembre 2022 sur toute l’étendue de la province et dans la vile de Bukavu.

Selon l’esprit de leur mémorandum, les manifestants soutiennent les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et regrettent en bloc toutes nouvelles négociations avec le groupe terroristes M23.

« Nous exigeons à dater de ce jour la fermeture la fermeture de nos frontières avec les pays agresseurs jusqu’à nouvel ordre car ils ont prouvé qu’ils sont des voisins de très mauvaise foi. Continuer à leur ouvrir nos frontières est un signe de naïveté et de complicité volontaire à notre propre malheur. Demandons à nos autorités d’organiser rapidement un service militaire de minimum un mois en faveur de toute la jeunesse congolaise et aux adultes défendre le pays. Tout en appelant toute la population Congolaise demeurer vigilante sans jouer le jeu de l’ennemi qui s’accroche à la haine tribale pour justifier son agression,;nous demandons de boycotter à dater de ce jour tous les produits venant du Rwanda et de l’Unganda afin de ne pas leur apporter de l’argent avec lequel ils achètent des armes pour venir par la suite nous tuer. »signent et persistent les manifestants.

Dans leur mémorandum les sud kivusciens exigent aux Nations-Unis de prendre une position ferme, claire et sans hypocrisie vis-à-vis du Rwanda et l’Unganda avant d’interpeller les pays qui soutiennent depuis des décennies les attitudes belliqueuses de Kagame et Museveni: les USA ,la Grande Bretagne, la France et autres car l’histoire les retiendra pour responsables de tous les crimes imprescriptibles dont sont victimes les peuples congolais étant donné que continuer à soutenir Kagame et Museveni, c’est selon eux continuer à attiser la haine entre les peuples de la sous-region pourtant tous sont frères.

Le gouverneur intérimaire Marc Malago Kasherekere Fiston qui a réceptionné le dit mémorandum a promis le transmettre à qui de droit. Il a rassuré la détermination du chef de l’État à mettre fin à l’insécurité grandissante à l’Est de la RDC et restaurer l’autorité de l’État.

Suite à cette manifestation qui est parti de la place Mgr Muzihirwa sur avenue P E Lumumbu dans la ville de Bukavu pour chuter au gouvenoroat de province. Toutes les Banques, Magasins, Boutiques , Établissents tant public que privés ainsi que toutes les organisations onusiennes sont restés fermés.

Aristide BARAKA YISUNGA

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu