Sud-Kivu:Theo Ngwabidje et son Gouvernement destitués

Articles les plus lus

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022...

27 députés provinciaux sur les 34 présents dans à la plénière de ce jeudi 24 novembre 2022 ont voté pour la destitution de Théo Ngwabidje, gouverneur de la province du Sud-Kivu.

Une destitution qui intervient après examen et vote de la motion de censure initiée contre l’ancien locataire de Nyamoma et son Gouvernement ce jeudi 24 novembre 2022, 24heures après l’installation du bureau d’âge par le dircteur administratif ai.

Cette plénière qui a examiné et voté la motion de censure contre le gouvernement provincial ainsi que l’examen des pétitions contre les 4 membres du bureau definitif de l’organe deliberant, s’est passée d’une manière inhabituelle.

Elle a été délocalisée à l’Hôtel Ruzizi jugé sécurisé par le bureau d’âge, après avoir constaté que les enfants des la rue ainsi que les éléments de la police nationale congolaise aient été déployés à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu située à Labote dans la Comune d’Ibanda, pour empêcher non seulement la tenue de la plénière mais aussi l’accès des députés dans la salle de plénière.

Le vice-président de l’Assemblée provinciale et président ad interim a déclaré la démission du gouvernement Ngwabidje, après examen et vote de la motion de censure. Il a invité par conséquent l’ancien locataire de Nyamoma a présenter sa démission dans 48 heures qui suivent.

Aristide BARAKA YISUNGA

- Advertisement -

Dernières Actualités

S’enrôler massivement, Bemba demande à la population de s’approprier le processus électoral

Jean-Pierre Bemba mobilise les Congolais à s'approprier le processus électoral dont les opérations...

Le Président élu en 2023 prêtera serment le 20 janvier 2024 (calendrier électoral)

Le Président de la République élu par la majorité de congolais à l'issue de la présidentielle de 2023...

CENI: la présidentielle prévue le 20 décembre 2023 !

Les élections présidentielle, législatives nationales, législatives provinciales et des conseillers communaux auront lieu le mercredi 20 décembre 2023,...

RDC/COVID-19 : 21 nouveaux cas enregistrés dans 3 provinces

21 (vingt-un) nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en République démocratique du Congo(RDC), sur les 863 échantillons...

Butembo : la résidence du colonel Ngoy attaquée par des Mai-mai

La situation a été tendue dans la matinée du samedi 27 Novembre 2022 dans la ville de Butembo,...

Les articles similaires

DrcActu