Enrôlement AO3 : Denis Kadima présente à Sama Lukonde les défis sécuritaires dont fait face la CENI

Articles les plus lus

L’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs va bientôt débuter dans l’aire opérationnelle 3 qui comprend la partie Est du pays en proie à l’insécurité. Une solution efficace et immédiate doit être prise pour que la Commission Électorale Nationale Indépendante ne soit pas bloquée et voit son calendrier être perturbé.

C’est dans cette optique que le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, Denis Kadima, président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Daniel Aselo, Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et Gilbert Kabanda Ministre de la Défense ont échangé vendredi 10 février 2023 à Kinshasa.

Selon le président de la centrale électorale, cette réunion avait pour objectif d’analyser la situation sécuritaire qui se passe dans quelques territoire de cette partie du pays.

« Le Vice-Premier ministre de l’Intérieur, le ministre de la Défense ainsi que moi-même avons été reçus par le Premier Ministre pour discuter du lancement des opérations d’enrôlement des électeurs dans l’aire opérationnelle 3 qui concerne la partie Est du pays. Comme vous le savez, il y a quelques territoires dans cette zone qui connaissent des problèmes d’insécurité, il fallait donc analyser la situation ensemble et puis voir dans quelle mesure l’enrôlement peut se faire sans trop de difficultés », a indiqué Denis Kadima.

À cette occasion Denis Kadima a encouragé la population de l’Est de se faire enrôler massivement, aussi longtemps que cela s’avère un exercice important.

«Le message est clair, nous encourageons la population à s’enrôler, car c’est un exercice très important parce que les cartes d’électeurs que nous avons pour l’instant vont s’expirer après les élections, il y aura donc de nouvelles cartes celles d’identité nationale. J’invite, en conséquence, les compatriotes à venir en masse pour parvenir à cette fin»a-t-il suggéré.

Pour sa part, le Vice-Premier ministre de l’Intérieur a rassuré la population concernée quant à la mission de la police et l’armée, de sécuriser le processus électoral en cours, afin qu’elle participe, comme tout le monde, à l’enrôlement pour exercer finalement leur droit de vote, le moment venu.

L’opération d’identification et d’enroulement des électeurs dans l’aire opérationnelle 3 qui s’avère la dernière va débuter incessamment, juste après le 25 février date de clôture des opérations dans l’aire opérationnelle 2.

MYANGO OMARI Simon

CENI

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Foot : V.Club veut jouer la Coupe du Congo

Bien que jouant les play-offs de la Ligue 1, l’AS Vita Club pourra aussi participer à la prochaine édition...

Les articles similaires

DrcActu