Saint Valentin: la fête jugée mondaine par certains chrétiens

Articles les plus lus

Célébrée le 14 février, la Saint-Valentin est une fête annuelle et très ancienne dont la plupart des traditions ont disparu de nos jours. Mais quelques rituels comme l’envoi de cartes de vœux, le don de fleurs ou de chocolats entre amoureux subsistent encore.

À Kinshasa, la célébration de la Saint-Valentin est aujourd’hui loin de faire l’unanimité chez beaucoup. Pour plusieurs personnes interrogées par drcactu.cd , elle ne doit pas être célébrée, surtout par des chrétiens.

 » Cette fête a pris de l’ampleur alors que beaucoup de gens ne connaissent pas son origine. Certes, elle permet aux amoureux d’échanger des vœux, elle devient également une occasion pour eux de se rapprocher intimement alors qu’étant chrétien, il faut tout d’abord se marier avant de passer à l’acte sexuel. Les chrétiens ne doivent pas célébrer cette fête  », pense Amina mwayuma.

Cependant , certaines personnes ne trouvent aucun inconvénient pour les chrétiens et non chrétiens de célébrer la Saint-Valentin.

 »C’est une occasion pour les amoureux de renouveler leurs vœux en toute intimité. Elle est bénéfique non seulement pour les amoureux, mais aussi pour les fleuristes, chocolatiers, restaurants et hôtels pour avoir de la clientèle. La célébration de la Saint-Valentin n’est pas une mauvaise chose », a ajouté Mimi lusamba.

Selon l’histoire, Valentin serait un prêtre chrétien, condamné à mort par l’empereur Claude II pour avoir consacré des mariages chrétiens dans la clandestinité. Il est décédé en 207 en position de défenseur de l’amour et du mariage.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

RDC : un ancien cadre du MLC de Jean-Pierre Bemba rejoint la rébellion aux côtés de Nangaa

Jean Jacques Mamba, ancien porte-parole du Mouvement pour Libération du Congo (MLC) parti cher à Jean-Pierre Bemba, rejoint officiellement...

Les articles similaires

DrcActu