Lamuka: Muzito qualifie Fayulu de « rebelle »

Articles les plus lus

À travers un communiqué signé par son porte-parole, le parti politique d’Adolphe Muzito, Nouvel Élan a pris acte, dit-il, de l’acte de rébellion de Martin Fayulu et de son parti ECIDé à la convention de Lamuka, après la passation du flambeau de cette coalition au Professeur Mathieu Kalele, samedi 8 avril.

“Monsieur Martin Fayulu après avoir unilatéralement et frauduleusement coopté au Presidium de Lamuka son ami Mathieu Kalele, vient de procéder ce samedi 8 avril 2023 à la passation du pouvoir en faveur de celui-ci comme Coordonnateur de Lamuka en violation de sa Convention. De ce qui précède, Nouvel Elan prend acte de la rébellion de Monsieur Martin Fayulu et son parti Ecide contre la Convention de Lamuka”, peut-on lire dans ce communiqué.

Dans la même optique, Nouvel Élan souligne que neuf jours après sa demande, Martin Fayulu n’a toujours pas présenté à l’opinion la preuve du retrait d’Adolphe Muzito et de son parti de la plate forme Lamuka.

« Nous organiserons Mardi 11 avril, jour prévu pour la passation du pouvoir, une cérémonie du constat de l’auto- exclusion de Lamuka de Monsieur Martin Fayulu et de son Parti ECIDé, pour assurer la reprise de la Coordination de Lamuka », ajoute le nouvel élan.

Un point de presse est attendu dans les prochains jours, pour fixer selon le parti de Muzito , l’intention de l’opinion nationale et internationale sur cette crise qui mine cette coalition à la veille des élections.

SB

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu