Journées portes ouvertes : la CENI confirme la tenue des élections en décembre 2023

Articles les plus lus

Lancées depuis le 25 avril dernier, les journées portes ouvertes autour du nettoyage du fichier électoral ont pris fin jeudi 4 mai 2023. Pour cette dernière journée, les membres du gouvernement, du conseil supérieur de la magistrature et du parlement ont pris à cette activité.

Au nom du président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Didi Manara, deuxième vice-président de la centrale électorale, a clôturé officiellement ces journées, lesquelles ont selon lui permis aux différentes parties prenantes au processus électoral de comprendre la procédure de nettoyage du fichier électoral.

Didi Manara, a réitéré encore une fois, la ferme détermination de la CENI, d’organiser les élections le 20 décembre 2023, conformément au calendrier électoral.

«Si vous avez oublié tout ce que nous vous avons dit ici, retenez au moins ces trois choses. Premièrement, les élections vont se tenir le 20 décembre 2023. Secundo, la CENI a ouvert ses portes pendant 8 jours aux parties prenantes, par obligation de transparence pour garantir la crédibilité du Fichier électoral. Et enfin, la CENI est la cheville ouvrière de la stabilité des institutions de notre pays. Si elle n’organise pas de bonnes élections, là on ouvrira la porte à l’instabilité des institutions. Donc, nous avons tous intérêt d’être ensemble, de cheminer jusqu’à l’objectif final» a-t-il fait savoir.

A cette occasion, le Rapporteur adjoint de la CENI, Paul Muhindo, a précisé que la CENI est en train de matérialiser le quatrième axe de son Plan stratégique et opérationnel, qui consiste à construire une nouvelle culture d’inclusion pour garantir la transparence dans le processus électoral en cours.

Participante à ces assises, le Questeur Adjoint, Sylvie Birembano Balume, a mis en avant l’exécution du calendrier de la CENI, rendu public le 26 novembre 2022.

« Comme prévu dans son calendrier, après avoir centralisé les données collectées sur terrain, la CENI procède actuellement à l’opération de dédoublonnage et d’adjudication en vue d’élaguer toutes les imperfections éventuelles », a-t-elle dit.

Pour rappel, la CENI s’est fait le devoir d’ouvrir ses portes aux différentes parties prenantes au processus électoral, en vue d’échanger avec elles sur l’opération de la réforme du Fichier électoral. L’occasion leur était donnée de visiter le Centre National de Traitement (CNT) pour être au cœur de ce qui s’y fait.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Insécurité à Goma : les Wazalendo et les militaires en divagation mis en garde par Peter Chirimwami

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le général major Peter Kuba Cirimwami, a, lors d’une réunion du...

Les articles similaires

DrcActu