Processus électoral : Denis Mukwege dénonce des « irrégularités » et appelle la jeunesse à la prise de conscience

Articles les plus lus

Le prix Nobel de la paix 2018, le docteur Denis Mukwege a dénoncé au cours d’une adresse à la jeunesse du Sud-Kivu, les irrégularités constatées dans le processus électoral en cours. Il invite à cet effet la jeunesse à sortir de ce qu’il appelle « l’amnésie patriotique »

À en croire le responsable de l’hôpital général de Panzi , les silences des Congolais face à leurs maux est une trahison.

« Quand on a des irrégularités de ce type, et que nous ne sommes pas capables de nous indigner pour dire que la voie qui nous permet de faire notre choix est déjà biaisée, qu’est-ce que nous pouvons espérer ? « , a-t-il dit.

Et de poursuivre :  » Si nous ne disons rien et nous allons aux élections préparées pour être fraudées, l’histoire va se répéter, car depuis 1885 les Congolais n’ont jamais choisi leurs dirigeants « .

Dans la foulée , Denis Mukwege a fustigé la qualité des cartes d’électeurs dont les écrits se détérioraient déjà, avant, pendant et après le processus de révision du fichier électoral.

« Je pense qu’aujourd’hui la grande indignation serait que tous ceux qui ont leurs cartes d’électeurs effacées manifestent pour dire si vous avez payé des mauvaises cartes d’électeurs, vous devez assumer la responsabilité « , a dit Denis Mukwege.

Au mois de juillet 2022, un collectif d’intellectuels congolais avait lancé un appel au prix Nobel de la paix, Denis Mukwege, pour qu’il se présente comme candidat à la présidentielle de décembre 2023.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Vatican : le Pape demande aux chrétiens de prier pour les populations en situation de guerre

Le Pape François a exhorté mercredi depuis la place Saint Pierre au Vatican, les fidèles chrétiens à prier pour...

Les articles similaires

DrcActu