Fraude électorale : la cour de cassation pourrait poursuivre les auteurs

Articles les plus lus

Au cours d’une interview exclusive accordée à Okapi, ce dimanche 07 janvier, le procureur général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde a annoncé que la justice envisage des poursuites contre tous les agents de gestion publique, candidats députés nationaux ou provinciaux indexés dans l’affaire de corruption et fraude lors des élections du 20 décembre dernier, sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo.

« Les prochaines 24 heures sont décisives et déterminantes (…) Mon bureau est à la tâche depuis longtemps. Personne n’est au-dessus de la loi. Donc, je continue sans désemparer pour les nouveaux cas », a t-il dit

Conformément à la loi électorale, la fraude, corruption, vandalisme de matériel électoral, incitation à la violence et détention illégale des DEV constituent des infractions et sont punissables par la loi.

Pour ce faire , le procureur général promet de faire appliquer cette loi dans toute sa rigueur, afin de décourager toute sorte d’anti-valeurs sur toute l’étendue du territoire national.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Goma: le déplacement des militaires sans ordre de mission interdit

Le déplacement des militaires, sans ordre de mission, à Goma, a été interdit par le premier président de la...

Les articles similaires

DrcActu