Samedi 20 janvier : l’UDPS va célébrer l’investiture de Tshisekedi au stade des Martyrs

Articles les plus lus

Dans une ambiance empreinte d’enthousiasme et d’espoir, l’UDPS a émis une invitation passionnée à tous ses partisans, ainsi qu’à l’ensemble de la nation, à se joindre massivement à la cérémonie d’investiture et de prestation de serment du président réélu, Félix Tshisekedi. L’événement tant attendu aura lieu samedi 20 janvier au stade des Martyrs.

C’est une journée qui promet d’inscrire son nom dans les pages de l’histoire congolaise, symbolisant la continuité d’un leadership fort et les aspirations partagées pour un avenir prospère. L’UDPS, en tant que pilier de cette victoire démocratique, souhaite que cette cérémonie devienne le symbole de l’unité nationale et de l’engagement envers les principes démocratiques.

“En soutien à notre Haute Autorité politique de référence, toutes les structures formelles et informelles du Parti, les mouvements associatifs et les forces alliées à l’UDPS/Tshisekedi sont invitées à cette grande cérémonie qui débutera à 9 heures. Tous unis, disciplinés et déterminés pour la réussite du second mandat du chef de l’État”, peut-on lire dans le communiqué qui porte la signature du secrétaire général du parti présidentiel, Augustin Kabuya.

Ainsi, le stade des Martyrs, témoin de nombreuses pages marquantes de l’histoire du pays, sera le théâtre de cette célébration grandiose. L’UDPS a élaboré un programme riche en moments solennels, mettant en lumière la vision du président Tshisekedi pour la nation et soulignant l’importance de l’implication citoyenne dans la consolidation de la démocratie.

Les partisans sont encouragés à revêtir les couleurs emblématiques de l’UDPS, créant ainsi une mer de drapeaux pour montrer leur soutien indéfectible au président réélu.

La justice congolaise a confirmé la réélection de Félix Tshisekedi à la présidentielle du 20 décembre après avoir rejeté une requête d’un candidat à l’élection qui dénonçait une « multitude d’irrégularités ». Selon les résultats définitifs proclamés en audience publique par la Cour constitutionnelle, le président sortant gagne même un dixième de point, à 73,47 %, par rapport aux chiffres provisoires annoncés le 31 décembre par la commission électorale (Céni), qui lui attribuait 73,34 % des voix.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Linafoot: Lubumbashi Sport veut ramener au moins 4 points de Kinshasa

Le FC Lubumbashi Sport du Haut-Katanga a mis le cap sur Kinshasa, à la conquête de V.Club le dimanche...

Les articles similaires

DrcActu