Frustrés par les résultats des législatives, les militants du MLC Mbuji-Mayi dans la rue

Articles les plus lus

La publication des résultats des élections législatives nationales par la commission électorale nationale indépendante (CENI), continue de faire couler encre et salive. C’est le cas au sein du Mouvement de libération du Congo (MLC) parti cher à Jean-Pierre Bemba où les militants étaient dans la rue jeudi à Mbuji-Mayi.

Fâchés , les militants de ce parti membre de l’Union sacrée ont pris d’assaut les grandes artères de la capitale mondiale du diamant, pour réclamer les voix de leurs candidats aux législatives nationales.

 » Denis Kadima a volé nos voix pour les donner aux membres de l’UDPS. Le président Jean-Pierre Bemba doit ouvrir les yeux », a fait savoir Luc bukasa , un militant de MLC depuis Mbuji-Mayi .

La même scène s’est produite à Kinshasa lundi 15 janvier sur l’avenue du Port à Gombe et mercredi 17 janvier sur l’avenue de l’Enseignement dans la commune de Kasa Vubu, où ces militants ont brûlé des pneus.

‘Le Mouvement de libération du Congo (Mlc) ne pèsent plus. C’est l’une des leçons qu’on peut tirées de la dernière publication des résultats provisoires des élections législatives nationales. Son parti a eu une douche froide à ces scrutins », a lancé un analyste politique de l’Union Sacrée de la Nation.

Le parti de l’ancien chef de Guerre ne cesse de perdre les sièges au niveau de l’Assemblée nationale. En 2006, le MLC avait obtenu 104 députés. En 2011 il a eu 22 députés, en 2018 : 22 députés et en 2023, le parti de Jean-Pierre Bemba n’a obtenu que 19 députés dans l’ensemble.

Senga Butela

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu