Bombardement des déplacés à Goma : le gouvernement prend en charge les obsèques

Articles les plus lus

Une délégation du gouvernement central, dirigée par le ministre des affaires sociales, action humanitaire et solidarité nationale, Modeste Mutinga, est arrivé en ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, pour exprimer la solidarité du gouvernement congolais envers les victimes du récent bombardement des sites de déplacés à Mugunga par les terroristes rebelles du mouvement du 23 Mars (M23).

Après une réunion avec le gouverneur militaire du Nord-Kivu, Modeste Mutinga s’est exprimé devant la presse. Il a présenté ses condoléances aux victimes de ce drame, qui a entraîné un bilan tragique de 35 morts et 37 blessés, selon un nouveau rapport des autorités provinciales.

Parmi les victimes se trouvent des femmes enceintes, des enfants et des personnes âgées, tous des civils innocents.

Le ministre Mutinga a également réaffirmé l’engagement du président Félix Tshisekedi à soutenir l’organisation des funérailles dignes des victimes et à fournir une assistance humanitaire, tant en vivres qu’en non-vivres, aux familles des orphelins touchés par cette tragédie, attribuée aux M23 soutenus par le Rwanda.

« Nous sommes venus en délégation dépêchée par le président de la République qui a interrompu sa mission à cette occasion pour compatir avec la population du Nord-Kivu. Ce bilan qui a évolué était de 14 morts, il est aujourd’hui fixé à 35 morts et 37 blessés. Nous avons décidé d’organiser les obsèques le samedi prochain, une délégation venue de Kinshasa nous rejoindra également. Toutes les dispositions sont prises pour que ces obsèques soient dignes. Nous sommes donc en deuil, nous continuons la méditation jusqu’à l’organisation des obsèques », a indiqué Modeste Mutinga.

De son côté, le ministre national des droits humains, Albert Fabrice Puela, a vivement condamné le silence de la communauté internationale et du droit international humanitaire face aux crimes perpétrés contre les congolais par le régime de Paul Kagame et ses alliés.

La délégation a également annoncé son intention de se rendre à Mugunga et à Bulengo pour évaluer la situation sur place et apporter un soutien direct aux victimes.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Gouvernement Suminwa : des femmes nommées aux postes stratégiques

Aux affaires étrangères, à l'environnement, aux affaires foncières et autres, Félix Tshisekedi a confié des portefeuilles importants à des...

Les articles similaires

DrcActu