Beni/mois liberté de la presse : la MJB clôture avec une conférence axée sur la lutte contre la désinformation

Articles les plus lus

C’est par une conférence-débat sur le thème : « rôle des médias de Beni dans la lutte contre la désinformation » que la Mutuelle des Journalistes de Beni (MJB) en collaboration avec la section de l’information publique de la MONUSCO ont mis un point final aux activités organisées tout au long du mois de Mai dédié à la liberté de la presse ».

Lancée le 3 Mai à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, ces activités ces sont déroulées dans la ville et territoire de Beni, appuyées bien évidemment par la MONUSCO. A chaque fois, les organisateurs et la MONUSCO ont sensibilisé les participants sur les conséquences de la désinformation dans la région de Beni.

Aux 85 participants (dont 16 femmes et 69 hommes) à la conférence-débat de ce samedi, le lieutenant-colonel, Mak Azukay, porte-parole des opérations Sokola1 Grand-Nord, a demandé d’être des bons patriotes et de ne surtout pas partager les fausses informations sur les réseaux sociaux.

«Je vous demande d’être de bon patriotes, et il ne faut pas partager les fausses informations sur les réseaux sociaux. Vous faites la propagation de l’ennemi sans le savoir. Restons professionnels dans votre métier», a dit le lieutenant colonel Mak Azukay à Drcactu.cd.

Tout en reconnaissant le rôle que les journalistes peuvent jouer pour inverser la tendance, cet officier des FARDC a souligné quelques stratégies déjà mises en œuvre par le commandement du secteur opérationnel, pour lutter contre la désinformation dans leur zone opérationnelle.

Milan Kayenga, président de la Mutuelle des Journalistes de Beni, a pour sa part remercié la MONUSCO pour son appui à l’organisation de cette activité. Il a également interpellé les journalistes à qui a demandé d’être des acteurs de la lutte contre la désinformation. «Battez-vous, imposez-vous pour mettre fin à la désinformation» a-t-il souligné.

Le Chef de Bureau de la MONUSCO Beni-Lubero, a félicité la MJB pour ce bon cadre d’échange. Josua Obad a rassuré aux journalistes de la disponibilité de la MONUSCO de leur donner de bonnes infos en cas d’une nécessité, afin de couper court à la désinformation sur la MONUSCO.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu