Les terminaux de paiement ne pourront être paramétrés qu’en Franc Congolais à partir du 31 juillet (BCC)

Articles les plus lus

La Banque centrale du Congo Renforce le Franc Congolais dans le Secteur des paiements. Dans une lettre adressée aux établissements de crédits et sociétés financières, la gouverneure de la Banque centrale du Congo (BCC) a annoncé des mesures destinées à renforcer l’utilisation du Franc congolais (CDF) dans le secteur des paiements. Cette initiative, issue des résolutions de la réunion ordinaire du Conseil des ministres de juillet 2023, vise à inciter la population à utiliser la monnaie nationale pour les transactions de biens et services de consommation courante.

La gouverneure a souligné la faible proportion de Terminaux de Paiement Electroniques (TPE) acceptant le Franc congolais : seulement 13% des TPE en service sur l’ensemble du territoire national sont actuellement configurés pour la monnaie locale. Cette situation favorise l’utilisation des devises étrangères, contrecarrant les efforts pour stabiliser et promouvoir le Franc congolais.

Conformité réglementaire et nouveaux paramètres

Rappelant la réglementation de change qui exige la fixation et l’affichage des prix en monnaie nationale, ainsi que l’instruction administrative N°007 modifiée N°3 réservant l’activité de change aux personnes habilitées, la gouverneure a enjoint les établissements financiers à paramétrer leurs TPE uniquement en Franc congolais. Cette mesure vise à aligner les pratiques des institutions financières avec la réglementation en vigueur et à promouvoir l’usage du Franc congolais dans les transactions quotidiennes.

Tout en imposant l’utilisation de la monnaie nationale sur les TPE, la BCC n’exclut pas la détention et l’utilisation de cartes de paiement en devises. Cette flexibilité permet aux utilisateurs de continuer à utiliser des cartes libellées en devises étrangères tout en favorisant le Franc congolais pour les transactions domestiques.

Pour garantir la mise en œuvre de cette mesure, la Direction de la surveillance des systèmes de paiement de la BCC est chargée de fournir l’accompagnement nécessaire aux établissements concernés et de veiller à la stricte application de la directive. La mesure doit être appliquée au plus tard le 31 juillet 2024.

Un pas vers la souveraineté monétaire

Cette initiative marque un pas significatif vers la souveraineté monétaire de la République Démocratique du Congo. En renforçant l’utilisation du Franc congolais dans les paiements électroniques, la BCC espère stabiliser la monnaie nationale et réduire la dépendance aux devises étrangères, tout en soutenant l’économie locale.

La mise en œuvre effective de ces mesures d’ici à la date butoir de juillet 2024 sera cruciale pour leur succès. Les établissements de crédits et sociétés financières sont désormais à l’œuvre pour paramétrer leurs systèmes de paiement en conformité avec les nouvelles directives, tandis que les consommateurs seront encouragés à adopter le Franc congolais dans leurs transactions quotidiennes.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu