Suspension des activités scolaires dans 25 écoles à Mambasa : la sous-division prévoit d’organiser les examens de fin d’année pour les élèves déplacés

Articles les plus lus

Dans le territoire de Mambasa, en province de l’Ituri, 25 établissements scolaires de la sous-division de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) de Mambasa II ont été contraintes de suspendre leurs activités et de fermer leurs portes.

Décision motivée principalement par attaques répétitives menées par les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) dans les zones de Njiapanda-Bela et Lukaya. a fait savoir à Drcactu.cd, le chef de cette sous-division, Michel Ipunio.

Selon lui, de nombreux élèves ont quitté ces établissements en raison des attaques fréquentes des rebelles ADF.

«Nous prévoyons bientôt une réunion avec le comité éducatif pour déterminer la meilleure approche pour organiser les examens, même si cela doit se faire en déplacement. L’année scolaire touche à sa fin et ne peut être sacrifiée. Les élèves qui ont trouvé refuge dans des zones sécurisées doivent s’inscrire dans des écoles d’accueil» a-t-il indiqué

Et d’ajouter
«Des mesures sont actuellement prises pour trouver une solution provisoire afin d’organiser les examens de fin d’année pour les élèves qui se sont réfugiés dans des zones supposées sécurisées. Nous disposons de sept (7) centres éducatifs dans notre sous-division, mais celui de Njiapanda-Bela est particulièrement touché en ce moment».

Pusieurs écoles dans cette région de la République démocratique du Congo restent fermées et sont contraintes de fonctionner en déplacement en raison de l’activisme des groupes rebelles.

MYANGO OMARI Simon

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

Beni : Les leaders religieux édifiés sur la paix et la cohésion sociale par l’APROFEEC-RDC

Les leaders des différentes confessions religieuses de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, ont été outillés...

Les articles similaires

DrcActu