RDC, Tshisekedi prend acte de la démission de sa ministre de la Nouvelle économie du climat

Articles les plus lus

Le président Félix Tshisekedi a pris acte mardi de la démission de Stéphanie Mbombo, ministre déléguée à l’Environnement en charge de l’Economie du climat. Cette décision a été confirmée par un communiqué du cabinet de la Première ministre, Judith Suminwa.

Dans une lettre adressée à la cheffe du gouvernement, Mme Mbombo a invoqué des raisons de « convenance personnelle » pour justifier son départ, sans fournir de détails supplémentaires. La nature de ces raisons reste donc inconnue du grand public.

Judith Suminwa, ayant pris connaissance de cette démission, a immédiatement informé le président Tshisekedi. Celui-ci a accepté la démission de la concernée mettant ainsi fin à ses fonctions gouvernementales. Le communiqué de la Primature a précisé que Stéphanie Mbombo « ne pouvait plus engager le Gouvernement de la RDC auprès des tiers, parce que dépourvue de qualité ».

En dépit de sa démission, ministre déléguée chargée de la Nouvelle économie du climat, Stéphanie Mbombo a assuré qu’elle resterait engagée dans le domaine. « En dépit de cette décision difficile, passionnée par le monde que recèle la nouvelle économie du climat, je serai toujours prompte à mettre mon expertise politique, diplomatique et technique, au profit de mon pays que j’aime tant », s’est-elle engagée sur X.

En effet, elle dit avoir jeté l’éponge pour des raisons de convenance personnelle avant qu’elle n’exprime sa gratitude envers le président Tshisekedi et la Première ministre.
Madame Mbombo, qui a été une figure clé dans la mise en œuvre des politiques climatiques innovantes en RDC, a également exprimé ses vœux de succès au gouvernement.

Strada

- Advertisement -spot_img

Dernières Actualités

18 communes de Kinshasa seront privées d’eau potable samedi (REGIDESO)

Une interruption de la fourniture d'eau potable est prévue ce samedi dans dix-huit communes de Kinshasa en raison de...

Les articles similaires

DrcActu